Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Visiter la Grèce : les sites incontournables

Visiter la Grèce : les sites incontournables

Préparer son voyage en Grèce

Que faire en Grèce : les incontournables

Envie de découvrir la Grèce ?

Voir tous nos séjours …

1 – Le Péloponnèse

Le Péloponnèse est une péninsule grecque, qui couvre 21 379 km² pour 1,1 million d’habitants. Elle a donné son nom à la périphérie du même nom qui couvre une part importante de la péninsule, regroupant cinq des sept nomes modernes qui la divisent.

Le Péloponnèse se distingue par la richesse de son passé et la diversité de ses paysages. Au nord-est, on trouvera les sites historiques d’Épidaure, de Corinthe et de Mycènes, tous facilement accessibles depuis Nauplie, un petit port coloré plein de charme. Mistra, ville fantôme byzantine accrochée aux versants du mont Taygète laisse découvrir, au détour de chemins sinueux, des palais désertés et des églises recouvertes de fresques.

2 – Les Météores

Ce sont une formation géologique du Nord de la Grèce, en Hestiotide, dans la vallée du Pénée. Ils abritent des monastères chrétiens orthodoxes perchés au sommet de falaises et pitons rocheux gris, sculptés par l’érosion. Les monastères représentaient un refuge pour les moines lors du déclin de l’Empire byzantin, à la fin du XIVe siècle.

Les Météores constituent l’une des plus belles curiosités de la Grèce. Aujourd’hui, il ne reste plus que six monastères en activité.

voyager en Grèce

3 – Athènes

Capitale actuelle de la Grèce, Athènes était également le cœur de la Grèce antique. C’était une civilisation riche et puissante. Les monuments construits au Ve siècle av. J.-C. continuent de dominer la ville, comme la citadelle de l’Acropole, qui a été érigée au sommet d’une colline. Elle est surplombée par d’autres constructions anciennes telles que le temple à colonnes du Parthénon. Le musée de l’Acropole et le musée national archéologique exposent des sculptures, des vases, des bijoux et d’autres objets de l’époque antique.

Avec ses airs de ville-musée, Athènes n’est pourtant pas du tout calme. Elle est très dynamique et vivante. Dans les environs d’Athènes (région Attique), on trouvera de nombreux sites archéologiques comme ceux de Elefsina, le Cap Sounion et son temple de Poséidon, ou encore Vravrona.

4 – Les Cyclades

L’archipel situé dans le Sud de la mer Égée. Il comprend environ 250 îles, îlots et îlots-rochers. Seules 24 îles sont habitées. Les Cyclades répondent au cliché de la Grèce touristique : des maisons d’un blanc éclatant jouxtant des églises au dôme d’un bleu resplendissant, plages dorées bordant une mer bleu turquoise.

voyager en Grèce

5 – La Crète

La Crète est la plus grande des îles grecques d’une superficie de 8261 km2 avec 260 km de long et entre 12 et 61 km de large. La Crète est la quintessence de l’expérience grecque. La Crète est la destination de rêve pour tous les amoureux de farniente au bord de l’eau ou de sports nautiques, en effet elle propose une multitude de stations balnéaires accueillantes et modernes.

6 – Olympie

Olympie est connue pour être la ville qui a vu naître les Jeux olympiques il y a près de 3000 ans, Olympie est devenue un arrêt obligé lors de la visite du Péloponnèse. C’est l’un des sites archéologiques les plus importants en Grèce. Les premiers Jeux Olympiques de l’histoire ont eu lieu en l’an 776 av. J.-C. dans la ville d’Olympie, d’où leur nom. Ces jeux étaient dédiés au dieu Zeus. Tout comme les jeux actuels, les Jeux Olympiques antiques avaient lieu tous les quatre ans entre juin et août. La période de quatre ans était dénommée « Olympiade » et il s’agissait d’une mesure de temps utilisée dans la Grèce antique.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*