Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Que faire et voir en Turquie ? Découvrez les incontournables

Que faire et voir en Turquie ? Découvrez les incontournables

que voir en turquie

Que faire enTurquie ?
Nos 7 incontournables

Envie de découvrir la Turquie ?

Voir tous nos séjours …

1 – Ankara

Capitale du pays depuis 1923, Ankara est l’œuvre de Mustafa Kemal Atatürk, le fondateur et premier président de la République turque.  La ville s’étend sur 30 715 km² et compte près de 4 millions d’habitants. Ankara est une ville tout à la fois moderne et ancienne puisqu’elle possède de nombreux vestiges romains et une forteresse byzantine bien conservée. Elle contient notamment un temple romain dédié à Auguste ainsi que le plus grand musée hittite au monde. Ataturk y est enterré au Anıtkabir, un mausolée grandiose achevé en 1953. Au-delà d’être le centre politique du pays, elle possède un patrimoine historique de grand intérêt, avec entre autres, sa citadelle le mausolée d’Atatürk, façonné dans la plus pure tradition architecturale anatolienne, sans oublier le musée des civilisations anatoliennes, qui abrite une collection d’art préhistorique exceptionnelle.

2 – Antalya

Antalya est une ville du sud de la Turquie dans la préfecture de la province du même nom.
Antalya est aujourd’hui la capitale touristique de la côte méditerranéenne turque, surnommée la « Riviera turque ». Elle peut même être considérée comme l’une des stations balnéaires les plus fréquentées au monde avec plus de 9 millions de touristes annuels en 2010. La vieille ville d’Antalya, Kaleici, s’allonge au flanc d’une falaise abrupte en contrebas de laquelle se niche un ancien port. Elle abrite également des joyaux de l’architecture locale : boiseries finement ciselée, mosquées… Antalya n’est pas très loin des sites archéologiques de Termessos ou encore Aspendos.
En 2014, la ville compte 2 222 562 habitants.

3 – Cappadoce

La Cappadoce est connue pour ses paysages pittoresques résultant du volcanisme et de l’érosion, pour ses églises rupestres ornées de fresques, ainsi que pour ses habitations troglodytiques et ses cités souterraines. C’est une région qui se trouve au centre de l’Anatolie, la partie asiatique de la Turquie. Le parc national de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce sont inscrits au Patrimoine de l’humanité depuis 1985. La Cappadoce s’étend sur environ 18 000 km² ; et sa population est d’environ 965 000 habitants.
La Cappadoce se trouve à l’est de la Turquie centrale, autour de la ville de Nevşehir, entre Kayseri et Aksaray. Elle est située sur des hauts plateaux, à plus de 1000 mètres d’altitude.
Les terres de la Cappadoce sont tapissées de formations volcaniques surprenantes, legs des volcans Erciyes et Hasan Dag. Les cônes rocheux, appelés cheminées de fée, ont été sculptés par le vent et le ruissellement des eaux pendant des milliers d’années.

 

 

 

4 – Pamukkale

Situés au sud-ouest de la Turquie, dans la vallée du fleuve Méandre, dans la province de Denizli, Pamukkale est classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO depuis 1988. Dans la langue turque, son nom signifie « château de coton ». Cette appellation s’explique par la couleur blanche de la falaise culminant d’environ 200 mètres, est recouverte de calcite. Ce site naturel et touristique est composé de sources formant une tufière.
Pamukkale est une tufière entièrement élaborée par les eaux chaudes qui s’écoulent des entrailles de la montagne. Le site comporte 17 sources. L’eau est naturellement chaude à 36 °C et par endroits très pétillante. Elle est censée rajeunir et guérir de certaines maladies et infections. Certaines d’entre elles ont une température de plus de 45 °C, et sont saturées de sels minéraux et de gaz carbonique.

5 – Pergame

Ancienne ville d’Asie Mineure, Pergame est située dans le nord-ouest de la Turquie, pas loin de la mer Egée à 110km d’Izmir. Selon la légende, le fondateur de Pergame est Pergamos, un des fils d’Andromaque et princesse légendaire de Troie.
C’est une ancienne forteresse Séleucide. Elle fut la capitale des Attalides, qu’ils constituèrent en royaume indépendant de 282 à 133, dit aussi Royaume de Pergame. Le peuplement de la ville est attesté pour la première fois dès le VIIIe siècle. Mais on ne sait pas exactement à quelle époque elle fut créée

6 – Termessos

Termessos est une cité antique dont les ruines actuelles, relativement bien conservées, sont à 34 km au nord-ouest d’Antalya. Il s’agit, d’une cité située en altitude (1 050 m) au fond d’une gorge qui se termine par un petit plateau coincé entre deux sommets des monts Güllük.
Elle est une des plus anciennes villes de Pisidie (ancienne région d’Asie mineure qui correspond approximativement à la région d’Antalya). Elle est mentionnée dans l’Iliade d’Homère. On trouve des vestiges datant de 12000 ans av. J.-C. et des traces du type de la civilisation de Catal Höyük (2300-1500 av. J.-C.).
Vers le XVe siècle av. J.-C, des Louvites (population indo-européenne) arrivent dans cette région à la frontière de l’empire hittite. Termessos est un lieu stratégique, le col offre un passage facile à défendre à travers le Taurus. Les habitans de Pisidie sont réputés pour leurs qualités guerrières.

7 – Nemrut Dagi

Le Nemrut Dağı est une montagne de l’Anti-Taurus qui culmine à 2 203 mètres d’altitude. Situé dans la partie méridionale de l’Anatolie centrale, au nord de la frontière syrienne, le Nemrut Dağı domine la vallée de l’Euphrate, et la principale ville turque d’Adıyaman.
Le Nemrut Dağı a été inscrit en 1987 sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Nemrut Dağ est le Hierothesion (temple-tombeau et maison des dieux) édifié par le dernier roi hellénistique Antiochos Ier de Commagène (69-34 av. J.C.) comme un monument à sa propre gloire.

Préparer son voyage en Turquie
Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*