Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Que faire et voir en Thaïlande : 16 sites incontournables

Que faire et voir en Thaïlande : 16 sites incontournables

que faire en thailande

Que faire enThaïlande ?
Nos 16 incontournables

Envie de découvrir la Thaïlande ?

Voir tous nos séjours …

1 – Bangkok

Plus grand centre religieux de Thaïlande, Bangkok compte environ 400 temples et monastères. Le Wat Pho est le temple bouddhiste le plus ancien de Bangkok avec son magnifique Bouddha couché, long de 46 mètres et haut de 15 mètres, montrant son accession à ce que les bouddhistes appellent le nirvana. Il est entièrement recouvert d’or et ses pieds sont incrustés de 108 caractères de nacre. Depuis 1962, le temple abrite un centre pour l’enseignement du massage thaï traditionnel. Le Palais Royal est composé de nombreux bâtiments, salles, pavillons autour de pelouses ouvertes, jardins et cours, c’est également un lieu de travail pour les services du roi. L’une des parties principales du Palais Royal renferme le temple du Bouddha d’émeraude Wat Phra Kaeo. Perché sur une colline artificielle de 75 m de haut, se trouve le Wat Saket temple bouddhique qui renfermerait une relique du Bouddha. Le temple surmonté d’un chedi (stupa) doré lui a valu le surnom de « temple de la montagne d’or ». Le Wat Benchama Bophit souvent appelé « temple de marbre » est le plus récent des grands temples bouddhiques de la ville. Edifié en 1899, son bâtiment principal est fait de marbre blanc de Carrare, en provenance d’Italie. Autour s’étendent de magnifiques jardins et un cloître abrite 53 statues de Bouddha de style différent. Le Wat Arun est connu sous le nom de temple de l’aube, dont le nom fait référence au Dieu Hindou Aruna symbole de l’aurore. Le temple se compose d’un stupa de style khmer, haut de 85 mètres orné d’un trident doré recouvert de débris de porcelaine chinoise. Chaque angle est occupé par un petit prangh qui contiennent des statues de Nayu (divinité du vent) à cheval. La beauté du temple Wat Arun ressort surtout la nuit, éblouissant de lumière étincelante, se réfléchissant dans le fleuve tel une montagne d’or. Le Wat Traimit est connu pour le célèbre Bouddha d’or de 5,5 tonnes, la plus importante statue d’or au monde, haute de 3 m. Le musée national de Bangkok est le plus grand musée du sud-est asiatique. Il abrite des collections de bouddhas, fresques, céramiques, bronzes, et une multitude autres objets qui racontent l’histoire du pays, de la préhistoire à nos jours. La fête des lumières ou Loy Krathong célébrée dans tout le pays au mois de novembre, revêt une importance particulière et dure environ 4 jours à Bangkok. Les bords du fleuve Chao Praya se couvrent de lumières créant ainsi une ambiance romantique.

2 – Triangle d’Or

Le Triangle d’or se trouve dans la province de Chiang Rai, dans une région montagneuse de l’extrême nord de la Thaïlande. A la rencontre du Mékong et de son affluent le Ruak dans l’agglomération de Sop Ruak. Les frontières étant communes au Laos, Birmanie et Thaïlande, le nom « Triangle d’Or » proviendrait du Département d’État des Etats-Unis qui l’aurait utilisé dans la rédaction d’une note concernant la culture de l’opium. Sop Ruak est le lieu mythique du Triangle d’Or. C’est l’endroit précis où se situe cette frontière triangulaire avec un belvédère pour bénéficier d’une vue sur ce point de rencontre et la région boisée. A voir également le musée Hall of Opium qui présente l’histoire de l’opium dans le monde et dans la région, les procédés de production, les effets de la consommation d’opium, les campagnes diverses pour éradiquer l’opium et remplacer la culture. A visiter le temple Wat Phra Kaeo signifiant temple du saint Bouddha de verre, dont la statue du Bouddha d’émeraude a été déplacée à Bangkok.

voyage en thailande

3 – Ayutthaya

Ayutthaya est une ancienne capitale du royaume du Siam, situé à 80km au nord de Bangkok. Le parc historique d’Ayutthaya, déclaré site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1991, a beaucoup à offrir, temples et musées à un éléphant. Le Wat Chai Watthanaram situé sur les rives du Chao Phraya est l’un des plus célèbres temples bouddhistes de Ayutthaya. De sa construction en 1630 qui a duré une vingtaine d’année, il reste les ruines d’un temple dont l’architecture est d’influence khmer. Le Wat Phra Mahathat est sans doute le monument le plus visité de l’ancienne capitale. Il est particulièrement célèbre pour la tête de Bouddha entrelacée dans les racines d’un grand arbre. Le Wat Phra Si Sanphet temple bouddhiste le plus important et le mieux conservé d’Ayuthaya a été fondé au XVe siècle. L’un de ses sanctuaires possède une image du Bouddha en bronze recouverte de plaques d’or, haute de 16 m appelée « Phra Si Sanphet » d’où le nom du temple. Ayutthaya Historical Study Centre est un Musée sur l’histoire d’Ayutthaya.

4 – Chiang Mai

Chiang Mai surnommée la « Rose du Nord », deuxième grande ville de Thaïlande, se situe dans les contreforts du nord du pays. Chiang Mai est de nos jours une cité dynamique et moderne après avoir occupé une place historique importante, du fait de sa situation stratégique près d’une branche méridionale de l’ancienne route de la soie. Elle conserve de ce passé environ 300 temples sacrées. Wat Chiang Man, temple le plus ancien de Chiangmai date du XIIIe siècle et abrite deux statues de Bouddha très importantes et vénérées, le Phra Satang Man (une statue de Bouddha de cristal) et le Phra Sila (une statue Bouddha de marbre). Wat Phra Singh situé à l’intérieur des murs de la ville date de 1345. Sa construction est entièrement réalisée en bois. Wat Suan Dok dont le nom peut se traduire par « champ de fleurs » est un temple du XIVe siècle situé juste à l’ouest des vieux murs de la ville. Ce temple est également le siège d’une université monastique parmi les plus importantes de Thaïlande. Wat Phrathat Doi Suthep porte le nom de la montagne sur laquelle il est érigé. C’est un site sacré pour les Thaïlandais situé à 15 kilomètres de la ville de Chiang Mai. Wat Chedi Luang temple du grand stûpa, a été construit en 1401. Après un tremblement de terre au cours du XVIe siècle, il subsiste seulement les deux tiers inférieurs. Wat Ched Yot situé à la périphérie de la ville a été édifié en 1455 et a accueilli le huitième Conseil bouddhiste mondial en 1977. Wat U-Mong est un temple forestier situé dans une caverne dans les collines à l’ouest de la ville. Wat U-Mong est célèbre pour son image de Bouddha jeûnant et ses centaines de proverbes bouddhistes en thaï et en anglais, exposés sur les arbres du lieu. Wiang Kum Kam est l’emplacement d’une vieille ville située à la périphérie sud de Chiang Mai. Le site possède un grand nombre de temples en ruines, ainsi que certains toujours debout, tel que le Wat Chedi Liam.

Chiang Mai compte trois grands marchés ; « Walking Street Market », « Anusarn » et « Wua Lai ». Ces marchés ont lieu le soir jusqu’à environ minuit. Celui de « Walking Street Market » se situe dans la vieille ville le dimanche soir, et s’étire pendant plus d’un kilomètre. Ce sont des marchés hauts en couleur et en saveur où l’on peut dénicher de superbes pièces artisanales et goûter aux succulents stands de nourriture.

5 – Kanchanaburi

Kanchanaburi est une ville située dans les plaines centrales à l’ouest de la Thaïlande. Elle est devenue célèbre pour son pont construit par des travailleurs forcés sur la rivière Kwaï en 1942, et d’où a été inspiré le film. Ce pont ferroviaire franchit la Kwaï Yai à Kanchanaburi, il est traversé par la ligne Siam-Birmalie dite « voie ferrée de la mort ». Deux musées relatifs au pont peuvent être visités à Kanchanaburi, Thailand-Burma Railway Museum et Jeath War Museum.

voyage en thailande

6 – Krabi

Krabi est une magnifique province de Thaïlande située au sud, bordée par la mer d’Andaman. Cette province est devenue une attraction touristique majeure, réputée pour ses formations karstiques, falaises et grottes sont à découvrir. On ne dénombre pas moins de 130 îles qui bénéficient de fonds peu profonds, propices à différentes activités telles que plongée, balade dans la mangrove, kayaking, etc… Krabi présente des paysages fabuleux se composant de nombreuses plages de sable blanc et fin aux eaux cristallines, de fascinants récifs coralliens.

7 – Lopburi

Lopburi, ancienne capitale khmère, est une ville du centre de la Thaïlande située à 150 km au nord de Bangkok. Surtout connue pour abriter des singes en liberté, elle possède aussi quelques ruines de temples de la période d’Ayutthaya disséminés dans la ville principalement dans le quartier de la gare. Parmi les monuments khmers, citons Prang Khaek au centre de la ville, qui se compose de trois prangs sur un axe nord-sud, c’était à l’origine un temple hindouiste. Le Phra Prang Sam Yod datant du XIIe-XIIIe siècle était initialement un sanctuaire bouddhiste. D’autres monuments thaïs sont à découvrir à Lopburi : Phra Narai Ratchaniwet ou Palais du roi Narai érigé en 1666, devenu aujourd’hui musée. Wat Phra Sri Ratana Mahathat se situe au cœur de la cité. C’est le plus ancien de Lopburi, il possède un prang qui domine toute la ville.

8 – Phimai

Phimai est une petite ville située au nord-est de la Thaïlande surtout connue pour son célèbre temple khmer Prasat Hin Phimai. Ce temple khmer, le plus important de la Thaïlande a été construit entre la fin du XIe au début du XIIe siècle, c’est un sanctuaire bouddhiste. Le musée national de Phimai créé en 1964 est intéressant à découvrir. Il présente notamment des objets provenant de fouilles réalisées sur le site de Prasat Hin Phimai. Il regroupe plusieurs salles consacrées à l’archéologie, l’art et l’histoire de la Thaïlande.

Préparer son voyage en Thaïlande

9 – Phuket

L’île de Phuket est la plus grande des îles thaïlandaises, elle s’étire sur 50 km de long sur 20 km de large avec une superficie de 536 km². Le relief est très montagneux particulièrement dans la partie ouest de l’île. La forêt recouvre environ 70 % de l’île. Les paysages qui se présentent à nous sont très variés, lagunes bleues, falaises, collines boisés, montagnes, mangroves, village de pêcheurs, hévéas, plages et marinas… L’île a été très durement touchée par le tremblement de terre du 26 décembre 2004 mais elle a su se relever très rapidement malgré des dégâts considérables. C’est sur la côte sud que se trouvent les plages les plus réputées de Phuket, avec un lieu très prisé pour ses couchers de soleil rose : Laem Promtheps. Parmi les plages les plus populaires on peut citer celles de Patong, Kata, Nai Harn, Karon et Bang Tao. Les activités proposées sont nombreuses :  plongée avec ou sans bouteilles, planche à voile, jet ski, kayak ou parachute ascensionnel… On trouve 29 abbayes bouddhistes sur l’île de Phuket, dont le Wat Chaitararam plus connu sous le nom de Wat Chalong. Ce temple bouddhiste est le plus important de Phuket et le plus volumineux. Il a été édifié au 19esiècle, composé de plusieurs bâtiments dont le plus spectaculaire est un stupa de 60 mètres de haut sur trois étages. La ville charmante de Phuket mérite que l’on s’y attarde. La plupart des bâtiments du cœur de la ville datent d’environ un siècle, au moment de la première période de prospérité de l’exploitation de l’étain. Leur architecture, dénommée Sino-Portugaise, est un mélange des influences Occidentales et Chinoises. Il y règne une atmosphère de calme et c’est une invitation à la flânerie. Sur Thalang Road, le dimanche soir se tient le marché nocturne « Sunday Walking Street Market ».

10 – Sukhothai

Magnifique site, Sukhothaï fut la première capitale du royaume de Siam fondée en 1238 mettant fin au règne khmer d’Angkor Wat. Sukhothai se trouve à 450 km au nord de Bangkok et 350 km au sud de Chiang Mai. La ville possède d’importants vestiges historiques construits en brique et en latérite. Abandonnés et envahis par la végétation durant plusieurs siècles, les superbes temples et monuments de cette cité splendide ont été restaurés soigneusement au sein du Parc Historique de Sukhothaï. La vieille ville de Sukhothai a été inscrite au patrimoine mondial de l’humanité en 1991, reconnue comme l’un des plus beaux sites archéologiques de Thaïlande.  Abritant à son apogée environ 200 temples occupés par des statues, la cité royale du site comporte les vestiges les plus intéressants avec son Wat Mahatat entouré de magnifiques petits étangs fleuris de lotus. Le Wat Mahathat est le temple principal de Sukhothai. Sa structure dominante est son stupa (tour en forme de cloche représentant un bouton de fleur de lotus, caractéristique de l’architecture de Sukhothai) recouvrant une ancienne tour khmère. 168 petits bouddhas en stucs entourent le chedi, marchant dans le sens des aiguilles d’une montre. Ce chedi pourrait contenir un os du dos de Bouddha et un cheveu.

voyage en thailande

11 – Surin

La province de Surin, située au nord-est de la Thaïlande, conserve de nombreux vestiges de l’Empire Khmer. La ville est devenue célèbre grâce au rassemblement annuel des éléphants qui s’y déroule chaque année le 3ème week-end du mois de novembre. Pendant le festival, Surin accueille entre 200 à 250 éléphants qui vont animer le week-end. C’est un spectacle qui mélange danses, fanfares, défilés avec show des éléphants…

12 – Phang Nga

La baie de Phang Nga est située sur la mer d’Andman au sud de la Thaïlande à 25 km au nord-est de Phuket. La baie de Phang Nga est une beauté de la nature, réputée pour ses pitons rocheux dont certains atteignent plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Au fil des siècles, la mer aux eaux turquoise, a rongé la base de ces pitons et y a creusé des grottes, ce qui donne un aspect fragile à ces formations calcaires. La baie de Phang Nga connaît un essor touristique important depuis le tournage, en milieu naturel, du film de James Bond avec Roger Moore « L’homme au pistolet d’or ».

13 – Ko Lipe

Ko Lipe est une petite île en forme de croissant au sud de la Thaïlande, dans la mer d’Andaman. Elle est peuplée par environ 700 résidents permanents. L’île n’est accessible que par bateau (ferry, « longue-queue »). Les voitures sont peu nombreuses, la moto-taxi est le moyen de locomotion très utilisé par les locaux et les touristes. L’île offre trois plages très prisées, Sunset Beach, Sunrise Beach et Pattaya Beach. Ko Lipe compte plusieurs sites de plongée sous-marine qui permettent d’admirer la grande variété de poissons tropicaux et de coraux. Ces derniers, du fait de l’accroissement du tourisme, commencent à être de plus en plus menacés.

Préparer son voyage en Thaïlande

14 – Ko Pha Ngan

Ko Pha Ngan est une île du sud-est de la Thaïlande faisant partie de l’archipel de Samui, juste au nord de l’île de Ko Samui. Plus de la moitié de la surface de l’île est un site protégé et déclaré comme Parc National. Ce sont ses magnifiques plages qui ont fait le succès de cette île charmante. Mais l’île détient d’autres richesses, des paysages montagneux qui feront le bonheur des randonneurs, les plus belles cascades thaïlandaises, une épaisse jungle à parcourir également…sans oublier ses superbes sites de plongée sous-marine dont Sailrock et ses parois spectaculaires. Tous les mois pour la pleine lune, l’île accueille des milliers de touristes du monde entier qui viennent pour ses fameuses fêtes de la pleine lune « full moon party ». Il s’agit d’un grand rassemblement sur la plage avec de la musique techno.

15 – Ko Phi Phi

Les îles Phi Phi situées dans la mer d’Andaman sont constituées de deux îles principales, Ko Phi Phi Don et Ko Phi Phi Le, les autres n’étant que des rochers. Ces deux îles ont été dévastées lors du tsunami de décembre 2004, mais très rapidement la reconstruction s’est organisée. Phi Phi Don est la plus grande île de l’archipel et la seule île qui soit habitée. Phi Phi Le est très touristique grâce à ses plages paradisiaques, notamment celle de la baie de Maya qui a vu sa fréquentation en forte augmentation après le tournage du film « la plage » avec Léonardo Di Caprio, Virginie Ledoyen et Guillaume Canet. C’est également un lieu très prisé pour ses vertigineuses falaises calcaires surplombant la mer et ses fonds marins. Des grottes sont perchées à des dizaines de mètres de haut dans ces falaises et servent d’abris aux hirondelles qui viennent y nicher ; leurs nids étant, très prisés pour la cuisine chinoise, des « nomades de la mer » les récoltent. Pour cela, ils n’hésitent pas à escalader ces parois vertigineuses à l’aide d’échelles précaires faites de longs bambous. Ces îles sont victimes de leur succès et se dégradent avec l’afflux des touristes et met en danger l’écosystème de l’île. En conséquence, les autorités thaïlandaises envisagent de limiter la venue des touristes.

16 – Koh Tao

Koh Tao, petite île du golfe de Thaïlande est située à environ 70 kilomètres de la côte entre Surat Thani et Chumphon. Koh Tao est une île paradisiaque plantée de cocotiers, avec des plages de sable blanc, des criques rocheuses abritant des récifs de corail où foisonne une foultitude de poissons. Les eaux d’un bleu turquoise et d’une grande limpidité, ainsi que des prix attractifs, attirent de nombreux adeptes (ou débutant) de plongée sous-marine ou snorkelling. C’est le spot de plongée par excellence.  Il est également très agréable de parcourir l’île au travers de sa jungle luxuriante.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*