Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Que faire et voir au Sri Lanka : 11 sites et activités incontournables

Que faire et voir au Sri Lanka : 11 sites et activités incontournables

que faire au Sri Lanka

Que faire au Sri Lanka ?
Voici 11 incontournables

Envie de découvrir le Sri Lanka ?

Voir tous nos séjours …

1 – Colombo

Colombo est situé sur le littoral de l’océan indien au sud-ouest de l’île. Après avoir perdu son titre de capitale nationale dans les années 1980, Colombo reste la capitale économique du Sri Lanka. Colombo a toujours été une place forte du commerce maritime du fait de son emplacement stratégique entre l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie grâce à son port naturel, l’un des plus grands et des plus actifs du pays. Le nombre d’habitants s’élève à plus d’un million à Colombo. C’est une ville moderne où se côtoient quartiers pittoresques et gratte-ciels. C’est également un mélange de bâtiments construits dans des styles d’architecture hindoue, islamique, bouddhiste, indienne ou contemporaine, et d’édifices coloniaux de style portugais, anglais ou hollandais. Le musée national de Colombo ou musée national du Sri Lanka, est l’un des deux principaux musées de la ville et le plus grand du pays. Il présente des costumes traditionnels et des joyaux historiques, notamment le trône et la couronne des rois de Kandy, ainsi que de nombreux autres vestiges liés à l’histoire sri-lankaise. Le quartier Pettah regroupe temples hindous, marchés locaux et artisans joailliers. A découvrir le parc Viharamahadevi anciennement « Victoria Park » qui se caractérise avec une énorme statue de Bouddha, une suite de jets d’eau, de fontaines et un mini zoo. La ville possède également la jolie promenade de Galle Face Green et la tour Khan Clock Tower. Le lac Beira à proximité de Colombo et les canaux qui enchevêtrent la ville représentent également des beautés naturelles très courues de la ville. A la mi-mai, un festival appelé Vesak célèbre la naissance, l’illumination et la mort du Bouddha. Cette célébration dure une semaine durant laquelle la majeure partie de la ville est décorée de lampions et illuminées. C’est l’occasion pour les sri-lankais de visiter la ville et profiter des décorations et lumières.

2 – Kandy

Kandy, capitale religieuse du Sri Lanka à environ une centaine de kilomètres de Colombo, se dresse à 500 m d’altitude dans un vallon entouré de montagnes. Cette ancienne cité royale pleine de charme, abrite l’un des plus beaux jardins botaniques du monde, celui de Peradeniya créé en 1821, avec notamment une très belle serre d’orchidées. Depuis 1988, la ville fait partie des sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco. Tout autour de la ville, on trouve un certain nombre de monastères bouddhistes. Plusieurs monuments remarquables sont à découvrir dont le Palais Royal et le Dalada Maligawa qui conserve une relique de dent de Bouddha et la salle d’audience. La reconstruction au XVIIIe siècle du Dalada Maligawale s’est inspirée de l’architecture des temples de la capitale précédente, Anuradhapura. Chaque année fin juillet ou début août se déroule à Kandy la fête de la dent ou Perahera. Cette fête bouddhiste est marquée par dix jours de processions nocturnes d’éléphants harnachés à travers la ville, accompagnés de danseurs. La fête atteint son apogée le soir de la pleine lune et jusqu’à cent éléphants défilent ensemble.

Voyage au Sri Lanka

3 – Anurâdhapura

 Anurâdhapura, situé dans le centre-nord au Sri Lanka a été la capitale royale durant 1 400 ans, jusqu’au Xe siècle. C’est ici que le premier roi du Sri Lanka fût converti au bouddhisme au IVème siècle. La vieille ville d’Anuradhapura est classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco et s’étend sur plusieurs kilomètres carrés. Tous ces vestiges n’ont été réhabilités qu’au début du 20e siècle. Le site comprend 3 ensembles monastiques bouddhistes : Le Mahāvihāra, site principal du bouddhisme au Sri Lanka fondé au IIIe siècle av. J.-C., le monastère d’Abhayagiri dont il ne subsiste que des ruines, mais reste un lieu de pèlerinage important pour les fidèles, le Jetavana, possédant un énorme stupa, le Jetavanaramaya, celui-ci étant la seule structure encore visible de nos jours. Anuradhapura possède en son centre le plus vieil arbre du monde, le Sri Maha Bodhi, planté voici plus de 2 000 ans, à partir d’un rameau de l’arbre sous lequel le Bouddha a atteint l’illumination. D’autres lieux sont à découvrir : Mahameghavana est un site antique bouddhiste ou plusieurs temples ont été construits au cours des siècles, le Ruwanwelisaya stupa (ou dagoba) l’un des monuments religieux les plus hauts du monde, avec une hauteur de 103 m et une circonférence de 290 m, la base de la plateforme est décorée de centaines d’éléphants. Ce stupa serait censé contenir des reliques de Bouddha.

4 – Sigiriya

Sigiriya appelé aussi rocher du lion est un site archéologique majeur. Cette ancienne capitale royale du Sri Lanka est un site touristique important. Le site est classé au patrimoine mondial de l’Unesco et se situe dans le centre du pays à 160 kilomètres de Colombo. Le Rocher du Lion fait partie de la zone du triangle culturel au Sri Lanka au même titre que Polonnaruwa, Anuradhapura ou encore Dambulla. Le rocher mesure 300 m.Il s’agit d’un immense rocher rouge avec une galerie rupestre où sont peints les portraits de 21 apsaras (nymphes célestes), les « Demoiselles de Sigiriya ». Il abrite tout en haut un palais construit par le roi Kassyapa. Au sommet, on découvre les ruines du Palais du roi, la piscine, les vestiges du jardin. De là, un panorama grandiose se dévoile, d’un côté la jungle parsemée de villages et de lacs, de l’autre côté se profilent les contreforts montagneux du pic d’Adam. Pour protéger cette forteresse, une immense statue de lionétait taillée dans le bas du rocher dont il ne reste aujourd’hui que les pattes… Au pied s’étendent les jardins royaux, les bassins et les jets d’eau.

5 – Polonnaruwa

Shiraz est située au pied des monts Zagros, dans une plaine à 1 486 m d’altitude. C’est aujourd’hui l’une des trois capitales culturelles et artistiques de l’Iran. La mosquée Nasir-ol-Molk, construite au XIXe siècle, contient plusieurs vitraux sur sa façade, qui avec le soleil donne des reflets colorés sur les tapis et les murs.

La cour intérieure de la mosquée avec son bassin est un vrai joyau. A découvrir la mosquée Shah-e-Cheragh Shrine dont les petits miroirs brillent de mille feux la nuit ce qui donne un aspect féerique aux lieux, avec le monument funéraire de Shah Cheragh « roi de la lumière ». La citadelle de Karim Khan flanquée de quatre tours circulaires mesurant presque 14 m de hauteur permet une belle promenade le long des remparts et des espaces fleuris.

Polonnâruvâ, se trouve dans le centre-nord du Sri Lanka, et fait partie des sites du « triangle culturel ». Polonnâruvâ est l’une des anciennes capitales du Sri Lanka, elle fut le siège du pouvoir des rois cinghalais du onzième au treizième siècle. Le site de Polonnâruvâ s’étend sur environ 122 hectares et présente de nombreux monuments encore bien conservés, dont le style architectural est marqué par l’influence hindoue. Depuis 1982, le site est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Ce qui fait la renommée de Polonnâruvâ c’est le Gal Vihariya. Ce sont trois grands bouddhas sculptés dans une paroi rocheuse, chacun dans une position différente. L’un est debout les bras repliés sur la poitrine, le deuxième est assis en méditation et le troisième est couché. Le grand bouddha gisant est sculpté dans la paroi rocheuse et mesure 15 mètres de long. Il a été découvert sur le site archéologique il y a cent ans.

Préparer son voyage au Sri Lanka

6 – Dambulla

Dambulla, est une ville qui se situe au centre du Sri Lanka, à une vingtaine de kilomètres de Sigirîya. Dambulla possède un important complexe de grottes autour de laquelle la ville s’est établie. Ce complexe date du 1er siècle et c’est le plus important et le mieux conservé du Sri Lanka. La ville est connue pour le temple d’Or de Dambulla avec son stûpa construit au V°siècle et son bouddha couché. Depuis 1991, le site fait partie du patrimoine mondial de l’Unesco. Il se compose de 80 grottes, 4 monastères principaux et 5 sanctuaires, comportant images de Bouddha, statues, images de divinité, images royales et des peintures murales.

7 – Galle

Galle est la ville principale du sud du Sri Lanka. Initialement, la forteresse construite par les portugais au XVIe siècle, fut restructurée au cours du XVIIIe siècle par les néerlandais avec des fortifications de granite. C’est la plus grande forteresse d’Asie, construite par les européens. La vieille ville de Galle avec ses fortifications, son fort, ses anciennes demeures néerlandaises est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. La cathédrale Sainte-Marie édifiée à la fin du XIXe siècle est également un monument remarquable.

8 – Parc national d’Uda Walawe

Le parc national d’Uda Walawe est situé dans le sud du pays à la limite de la province de Sabaragamuwa et de celle d’Uva. Son nom provient du grand réservoir d’Uda Walawe construit dans les années 1960 sur la rivière Walawe. Cet immense lac artificiel est très important pour le parc, car il sert d’abreuvoir pour les éléphants et les autres animaux. Le Parc National d’Udawalawe est constitué de prairies, de forêts sèches à feuilles persistantes et d’une forêt de teck en bordure de la rivière Walawe. Ce parc est célèbre pour son importante concentration d’éléphants (400 à 500). Les grandes étendues de prairie permettent l’observation des éléphants. Il n’est pas rare de pouvoir contempler jusqu’à une centaine d’éléphants venant s’abreuver vers les nombreux points d’eau du parc. D’autres animaux peuplent le parc : mangoustes, biches, crocodiles, cerfs, coyotes, buffles, porc-épic, ou encore plein d’oiseaux dont certains que l’on ne peut observer qu’au Sri Lanka. En tout, le parc compte 184 espèces d’oiseaux différentes, 185 espèces de papillons, 43 espèces de mammifères, 33 espèces de reptiles.

Voyage au Sri Lanka

 

9 – Parc national de Yala

Le parc national de Yala situé à environ 300 km de Colombo est le plus visité au Sri Lanka et c’est le deuxième plus grand parc national avec 979 km². Le parc exerce un rôle important pour la sauvegarde de l’Eléphant au Sri Lanka, ainsi que les oiseaux d’eau. Il est également renommé pour sa richesse en animaux sauvages. La réserve naturelle se répartie entre immenses forêts sèches, jungle broussailleuse, vastes étendues de savane, lacs, rivières, lagunes, et la côte qui se déroule tout le long avec falaises, plages et mangroves. Cinq espèces de tortues de mer habituée des côtes sri-lankaises viennent pondre sur ces plages. Les falaises dévoilent des vues magnifiques sur le paysage du parc. Au printemps, de nombreux oiseaux migrateurs occupent l’endroit pour échapper à l’hiver plus au nord. On peut observer également des espèces rares d’oiseaux telles que le marabout chevelu qui est le plus grand oiseau du Sri Lanka, le malcoha à face bleue, le malcoha à face rouge, le tantale indien, le Jabiru d’Asie, le calao de Malabar. On peut observer 2 espèces de crocodiles, le crocodile des marais et le crocodile marin. On ne dénombre pas moins de 32 espèces de mammifères dont l’ours lippu ou ours paresseux.  On trouve également plusieurs espèces de serpents, un des plus connus est le python indien dont la taille peut atteindre 3 m.

10 – Parc National de Horton Plains

Le parc national de Horton Plains est située dans la région des Hauts-Plateaux, à une altitude moyenne de 2 200 m au sud du Sri Lanka. La région est couverte par les prairies de montagne et les forêts de nuages (forêts baignant dans la brume). Ce sont des paysages sauvages et montagneux, couverts de savanes et forêts. Depuis 2010 le parc est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en raison de sa grande biodiversité. Le parc abrite de nombreuses espèces endémiques non seulement au Sri Lanka, mais à cette région précise du pays. Le parc représente une zone importante pour la conservation des oiseaux, la préservation de la faune, de la flore et de l’environnement. Concernant la faune, le parc abrite 24 espèces de mammifères, 9 espèces de reptiles, 87 espèces d’oiseaux, 8 espèces d’amphibiens. La flore très variée comprend près de 750 espèces de plantes. Situé à la limite du parc, l’un des points de vue spectaculaire du parc est la falaise de World’s End qui signifie « le bout du monde », c’est un précipice abrupt.

11 – Assister à la procession d’Esala Perehera à Kandy

C’est l’une des plus importantes fêtes du Sri Lanka qui a lieu chaque année en août pendant 10 jours (les dates exactes varient chaque année en fonction du calendrier lunaire). Vous pourrez admirer un fabuleux cortège d’une centaine d’éléphants scintillant de mille feux. Ils sont, en effet, luxueusement vêtus de caparaçons brodés de fils d’or et ornés de pierreries, quant à leurs défenses, elles sont délicatement recouvertes de cuivre doré. Ils sont considérés comme l’élément clé de cette procession, cet animal sacré représente au Sri Lanka un symbole d’abondance et de fécondité. Mais les pachydermes ne défilent pas seuls, ils sont accompagnés de danseurs, de jongleurs de feu, de joueurs de tambour ou encore d’acrobates qui animent les rues de Kandy. 

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*