Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Que faire et voir aux Philippines : 10 incontournables à visiter absolument

Que faire et voir aux Philippines : 10 incontournables à visiter absolument

préparer son voyage aux Philippines

Que faire aux Philippines ?
10 incontournables à visiter

Envie de découvrir les Philippines ?

Voir tous nos séjours …

1 – Manille

Manille, capitale des Philippines, est l’une des mégapoles les plus peuplés au monde avec plus de 20 millions d’habitants. Elle se situe sur l’île de Luçon, la plus grande île des Philippines. C’est un important port maritime et l’une des municipalités les plus denses au monde.

La ville est coupée en son milieu par le fleuve Pasig. Sur la rive sud on trouve l’ancien quartier colonial d’Intramuros fondé par les espagnols en 1571 qui conserve de beaux exemples d’architecture du XVIIe siècle, avec la place centrale où est érigé le monument au héros national José Rizal. L’Église San Augustin, la Casa Manila et le Fort Santiago. Le quartier de Quiapo se trouve au nord du fleuve Pasig, très connu pour sa basilique Saint-Sébastien tout en acier, sa basilique du Nazaréen noir qui rassemble chaque 9 janvier des millions de dévots pour la procession qui porte le même nom. Le chinatown de la ville situé dans le quartier de Binondo reste très authentique. Au nord de la ville à découvrir un fascinant cimetière chinois. Pour parcourir les rues très animées de cette cité grouillante de monde et de véhicules, le moyen de transport traditionnel et très folklorique est le jeepney. A l’origine de ces taxis collectifs, ce sont les jeeps abandonnées par l’armée américaine après la 2eme Guerre Mondiale. Les Philippins les ont récupérées pour  recréer un réseau de transport en commun à bon marché. Ils ont agrandi l’arrière, les ont décorées à leur manière et toujours customisées avec beaucoup d’originalité. Il n’y en a pas deux pareils. C’est le principal moyen de transport collectif dans le pays.

2 – Sagada

Sagada est perché à 1 500 m d’altitude, niché au cœur de montagnes embrumées. C’est un petit village de montagne assez typique situé au cœur de la cordillère centrale du nord de Luzon. Ce charmant petit village si paisible a su préserver ses traditions. Il y règne une atmosphère agréable avec un petit air de farwest, ses maisons colorées et quelques cafés ou restaurants avec de jolis décors. Proche de Sagada, une agréable balade à travers les forêts de pin permet de découvrir l’un des rares endroits dans le monde où sont suspendus à flanc de falaises des cercueils. La visite des grottes funéraires de Lumiang et Sumaging est impressionnante. L’entrée de la grotte de Lumiang recèle 200 sarcophages de bois empilés dont les plus anciens dateraient d’environ 500 ans. La région de Sagada offre aux promeneurs de superbes paysages. Dans les environs de Sagada, les cascades de Bokong et Bomod-Ok sont de superbes sites à voir, non loin des rizières en terrasse.

voyage aux Philippines

3 – Banaue

Banaue est située au nord de l’île de Luçon. Elle est renommée pour ses rizières en terrasses inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1995. Les rizières de Banaue sont construites depuis plus de 2 000 ans, sur les montagnes Ifugao à environ 1 500 m d’altitude. Ces rizières élaborées par les ancêtres des ethnies Batad représentent un travail titanesque, et sont considérées comme la huitième merveille du monde. Les rizières bénéficient d’un climat unique dans cette région des Philippines située en plein cœur de la Cordillère. Avec des sommets qui culminent jusqu’à 2900 m d’altitude, les températures sont plus douces et moins tropicales qu’ailleurs dans le pays, car même en période de mousson, les pluies ne sont pas trop abondantes. C’est un paysage stupéfiant, façonné à la perfection, même sur les versants les plus abrupts des montagnes, de petits bouts de terre ont été façonnés en rizières, composant un paysage vert émeraude des plus remarquables. Les rizières en terrasse épousent les courbes des montagnes, elles sont le fruit des traditions sacrées des Ifugao et d’un savoir-faire transmis de génération en génération.

4 – Volcan Pinatubo

Le volcan Pinatubo se situe dans l’ouest de l’île de Luçon. Après avoir été considéré comme éteint, le volcan s’est réveillé en juin 1991 après 500 ans de sommeil, c’est l’une des éruptions les plus importantes du XXe siècle créant des dégâts considérables. Depuis cette éruption, le volcan a perdu 250 m de hauteur, atteignant de nos jours 1 486 m, et un grand lac de cratère « caldeira » de 2,5 km de diamètre s’est formé dans son centre. Le volcan est redevenu rapidement une destination prisée par les touristes au début des années 90. Il est possible de faire de la randonnée pour escalader la montagne avec des guides et des porteurs. En route, on découvre les paysages magnifiques et son lac de cratère aux couleurs émeraude.

5 – Volcan Mayon

Le volcan Mayon situé sur l’île de Luçon, est le volcan le plus actif du pays. Il n’y a eu pas moins de 50 éruptions au cours de 4 derniers siècles. Culminant à 2 460 mètres, le Mont Mayon est célèbre pour son cône presque parfait, comparable à celui du Fuji situé au Japon. L’éruption la plus meurtrière a eu lieu en 1814 ou seul le clocher de l’église du village de Cagsawa a subsisté. Au-delà des dégâts orchestrés par le Volcan Mayon, il demeure un lieu incontournable aux Philippines et continue à attirer les randonneurs.

voyage aux Philippines

6 – Palawan

Palawan est une île située dans l’est-sud-ouest des Philippines, l’une des îles les plus importantes de l’archipel. Elle abrite des villages de pêcheurs pittoresques. C’est un petit coin de paradis qui attire les touristes depuis Koh-Lanta. Les eaux du nord de Palawan, ont la réputation d’être les plus claires du pays. La visibilité y est excellente pour découvrir les fonds marins. L’endroit abrite un sanctuaire de quelques espèces rares, les hippocampes, la raie manta ou la tortue de mer géante. Puerto Princesa sa capitale, est le point de départ de nombreuses excursions vers le Parc national de la rivière souterraine de St Paul. El Nido est situé à la pointe de Palawan. La municipalité regroupe 45 îles et îlots où l’on découvre des falaises de calcaire. Des hirondelles viennent nicher dans les fissures de ces falaises, c’est de là que tient le nom de la cité El Nido. Les eaux turquoise sont d’une beauté transparente. La jungle qui s’étire jusqu’à la mer, les côtes, les falaises abruptes et les eaux limpides, forment ensemble de magnifiques paysages. El Nido est réputé pour ses sports nautiques comme le kayak de mer, la voile, la plongée libre ou sous-marine. Au nord de Palawan se trouve l’île de Coron accessible uniquement en bateau depuis la ville de Coron située en face. La star de Coron c’est le lac Kayanga dissimulé derrière des grandes parois de roches. On est frappé par la couleur des eaux de cet immense lac, qui vont d’un bleu profond au turquoise ou opale. A citer également le lac Barracuda ou la clarté de l’eau est toujours aussi fascinante et permet de voir à pratiquement 40 m, de nager et plonger en apnée dans les fonds, c’est une expérience enivrante… Comment ne pas tomber sous le charme de ce petit coin de paradis perdu au milieu de l’archipel des Philippines. L’île de Coron est également connue pour ces épaves accaparées par la nature. En effet, c’est à cet endroit qu’ont été coulé plusieurs navires japonais pendant la seconde guerre mondiale. Le site comporte une dizaine de bateaux échoués dont un canonnier, un porte-hydravion engloutis au large de l’île de Busuanga. Le site est accessible aux novices. A découvrir également le plus beau spot de snorkeling de Coron Siete pecados, 7 petits îlots qui entourent un récif bien préservé. Le site n’est pas trop profond d’où une très bonne visibilité. Il y a une grande diversité de poissons et coraux.

7 – Bohol

Bohol est une île des Philippines et l’une des provinces de la région des Visayas. La capitale de la province de Bohol se situe à Tagbilaran.  L’île de Bohol est considérée comme la 10ème plus grande île de l’archipel des Philippines. L’île paradisiaque abrite des paysages splendides, de bons spots de plongée et des atouts uniques comme les collines de chocolat et les tarsiers, les plus petits primates au monde. Les célèbres collines de chocolat regroupent 1268 collines de calcaire en forme de cône, toutes identiques, recouvertes d’herbe sur une superficie de 50km². Elles sont appelées ainsi pour leur couleur changeante au fil des saisons, passant du vert au printemps-été pour devenir brune-chocolat, au cours des mois de janvier à mai. Le tarsier est un petit animal nocturne, sa taille ne dépasse pas les 15 cm, avec d’immenses yeux pouvant tourner la tête à 360°. C’est un animal endémique des Philippines revêtu d’un pelage gris brunâtre avec une queue quasi nue terminée par une touffe de poils au bout. L’île de Bohol, colonisée par les espagnols, a conservéquelques vieilles églises datant de cette époque. Mais malheureusement la plupart des édifices religieux sont en ruine suite à un terrible et très puissant tremblement de terre survenu en 2013, et pourtant ces phénomènes sont excessivement rares sur l’île de Bohol. L’église de Baclayon construite au XVIe siècle vaut vraiment le détour, elle est entièrement faite de corail.

préparer son voyage aux Philippines

8 – Boracay

Boracay est une petite île de l’archipel des Visayas, île paradisiaque longue de seulement 6 km environ. White Beach est réputée pour être la plus belle plage de Boracay. Elle s’étire sur plus de 3 km sur la côte ouest de l’île, couverte de sable blanc très fin et connue pour les multiples nuances de bleu de ses eaux tropicales. Une superbe promenade pédestre s’étire le long de la plage, bordée de cocotiers avec de nombreuses activités telles que hôtels, restaurants, cafés, clubs de plongées, agences de bateaux, etc… Bulabog Beach est la deuxième plage la plus populaire, un site qui attire particulièrement les amateurs de planche à voile et de kitesurf. Baling Hai Beach et Puka Beach méritent également le détour pour leurs superbes vues. A l’intérieur de l’île les grottes des chauves-souris sont à découvrir. L’ascension du mont Luho situé à 100 m au-dessus du niveau de la mer permet de contempler une superbe vue. L’île déborde d’activités, une quinzaine de sites de plongée, croisières en bateau avec différents types d’embarcation telles que bangkas (sorte de petits voiliers) ou bateaux à la journée pour découvrir les îles alentours et les sites de plage, jetski et wake board (sports de glisse), parachute ascensionnel, kite surf, etc.

9 – Siquijor

Siquijor est une toute petite île et province de la région des Visayas centrales. Cette île est un vrai petit paradis avec ses plages de sable blanc, étendues le long d’une côte de plus de 100 km, baignant dans des eaux cristallines et poissonneuses. Citons les plages de Salagdoong, Kagusuan Beach, blottie sous une falaise très pittoresque avec ses formations rocheuses qui avancent dans la mer, des lieux propices à la baignade et à la plongée. Pour la plongée profonde, la partie sud de l’île ainsi que les îles de Apo et Baligasac sont plus particulièrement recommandées. Autre lieu incontournable, les chutes de Cambugahay à proximité de Lazy, les grottes de Cantabon ou stalagmites et stalactites sont au rendez-vous. Île mystérieuse, mythique et magique qui porte également le nom de « l’île du feu ». Les philippins la décrivent comme une île de sorciers car des rites vaudou y seraient pratiqués, et ceci attisent de nombreuses superstitions. Ces sorciers ne sont en fait que des guérisseurs traditionnels qui exercent une médecine à base de plantes.

10 – Mindanao

Mindanao région du sud de l’archipel dont Davao est la capitale et l’une des principales villes des Philippines. C’est une province plus sauvage que les autres et propice à des treks plus intéressants. Davao dévoile de jolis jardins avec notamment l’une des orchidées les plus importantes et inhabituelles aux Philippines, l’orchidée waling-waling originaire de l’île de Mindanao et parfois appelée « la reine des orchidées ».  Cette province abrite le plus haut sommet du pays le mont Apo avec 2 954 mètres d’altitude, situé à une trentaine de kilomètres de la ville de Davao. Depuis 1936, ce volcan est devenu un parc national. En effet, la faune des environs du volcan est exceptionnelle, on dénombre 270 espèces d’oiseaux dont une centaine est endémique et le très protégé aigle des Philippines, le plus grand du monde et aussi l’un des plus menacés. A voir également la cathédrale de San Pedro, le musée de Davao et le temple de Mindiano. A découvrir dans les alentours le lac Sebu.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*