Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Que faire. et voir au Népal ? Les sites incontournables à visiter

Que faire. et voir au Népal ? Les sites incontournables à visiter

que faire au Népal

Que faire et voir au Népal

Envie de découvrir le Népal ?

Voir tous nos séjours …

1 – Kathmandu

Kathmandu ou plus communément Katmandu se situe à 1 350 mètres d’altitude dans les contreforts de l’Himalaya, la ville étant encerclée par une couronne de montagnes de 3 000 m de haut environ. Cette capitale très animée et bruyante avec ses rues fourmillantes, offre un patrimoine culturel étonnant qui fait de cette ville un lieu immanquable à visiter. Située au cœur de la vieille cité, la place Durbar regroupe un ensemble de monuments historiques classés au patrimoine mondial de l’Unesco, au travers d’un ensemble appelé vallée de Katmandou. Cet ensemble constitue une concentration de temples et statues comprenant : Kasthamandap, Hanuman Dhoka et le palais de la Kumari. Parmi les lieux à ne pas manquer, il faut noter Thamel, le quartier le plus ancien de la ville qui est un endroit branché, plein de vie et regroupe de multiples restaurants, magasins de sport et nombreuses boutiques d’artisanat local. A l’entrée du quartier Thamel, se trouve le jardin des rêves. Ce parc présente 6 superbes pavillons dont chacun représente les saisons népalaises, au milieu d’un jardin agréable et paisible avec mare aux canards et fontaines. Sur les hauteurs de la ville est érigé le temple de Swayambunath, appelé aussi « Monkey Temple » du fait de la présence de nombreux singes, il fut bâtit au Vème siècle pour honorer Bouddha. C’est l’un des plus anciens monuments religieux du pays et véritable trésor au Népal. Ce site offre une vue magnifique sur Katmandou et ses environs. Au mois de mars, a lieu à Katmandou l’un des meilleurs festivals du Népal : le Holi Festival, fête des couleurs. Holi est une fête particulièrement exubérante qui consiste à se jeter de l’eau et de la peinture en dansant au rythme de la musique, l’idée étant de célébrer le triomphe du bien sur le mal. En vous baladant dans les rues de la ville, vous croiserez peut-être des charmeurs de serpents…

2 – Bhaktapur

Bhaktapur, troisième capitale médiévale de la vallée de Katmandou, est située à quelques kilomètres de la capitale. Bhaktapur est connu pour ses sanctuaires, dont le temple de Nyatyapola qui domine la place. C’est un exemple parfait de l’architecture newar (datant des premiers habitants de la vallée de Katmandou). Il est doté d’un toit à cinq niveaux superposés, d’un long escalier bordé de statues conduisant au sanctuaire dédié à la déesse Siddhi Lakshmi. Tout près, le temple de Bhairabnath coiffé de trois toits superposés est dédié à Akash Bhairab, une manifestation à l’aspect féroce du dieu Shiva. Deux lions de cuivre gardent ce temple imposant datant du début du XVIIe siècle. Bhaktapur se prête à la flânerie au fil de ses petites rues pavées où les véhicules motorisés ne sont pas admis à la circulation. Les activités qui s’y déroulent sont surtout de nature artisanale (poterie,sculpture, marionnette…), commerçante ou même agricole.

voyage au Népal

3 – Bodnath

Bodnath est l’un des principaux sanctuaires bouddhistes de la vallée de Katmandou. Ce temple datant du XIVème siècle est l’un des principaux lieux de pèlerinage de la communauté tibétaine mais attire aussi les bouddhistes du monde entier.Le stûpa de Bodnath domine l’horizon avec ses 40 m de hauteur et environ 100 m de circonférence, c’est le plus grand du Népal. A la base du stûpa, composée de trois terrasses, se trouve 108 niches contenant chacune une statue de bouddha.  Cette base représente la terre, la coupole l’eau, la tour surmontant la coupole le feu, la couronne l’air et le pinacle l’éther. Son imposant toit doré est orné de deux grands yeux, figurant les yeux de Bouddha. Bodnath fait partie des 10 emplacements au Népal inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est l’un des sites touristiques les plus populaires de Katmandou.

4 – Pashupatinath

Le Temple Pashupatinath, érigé sur la rive du Bagmati, est dédié au dieu hindou Shiva. C’est le lieu de culte le plus important du pays qui peut accueillir des milliers de fidèles représentant toutes les castes. L’accès au temple est strictement réservé aux hindous, les étrangers n’ont pas le droit d’y pénétrer, par contre les alentours restent accessibles, et, de là, pouvoir assister aux cérémonies de crémation. En effet, sur l’autre versant de la rivière Bagmati, les familles se retrouvent pour procéder au rituel de la crémation de leurs défunts. Les cendres sont répandues dans la rivière par les familles à l’issue d’un bain purificateur rituel.

5 – Le mont Everest

Le mont Everest, 8 848 m plus haut sommet du monde, est situé dans la chaîne de l’Himalaya. Depuis 1953, date de sa première ascension, il attire toujours autant d’expéditions internationales, aidées de sherpas (porteurs népalais), pour gravir, dans des conditions très difficiles, son sommet.

Il est possible pour les grands sportifs, car les marches sont difficiles, d’organiser des treks pour avoir une approche de l’Everest et découvrir le Népal rural.

Au départ de Katmandou, il est proposé d’effectuer un survol de l’Himalaya à bord d’un avion pour apercevoir ces sommets mythiques dont le mont Everest.

que faire au Népal

6 – Langtang national Park

Le parc national de Langtang se trouve à quelques dizaines de kilomètres au nord de Katmandou. Il fut le premier parc national de l’Himalaya ouvert en 1976, il est situé entre les districts de Nuwakot, Rasuwa et Sindhulpalchok. Partir en trek pour découvrir les paysages époustouflants avec leurs sommets extraordinaires, les villages pittoresques avec leurs habitants accueillants et souriants malgré les difficiles conditions de vie (frappés récemment par de funestes tremblements de terre). Le Langtang Lirung est le plus haut sommet du parc avec ses 7 234 m d’altitude. Parmi les espèces animales, on trouve des tahrs de l’Himalaya (de la famille des bovidés), des ours noirs de l’Himalaya, des pandas roux, des porte-muscs de Sibérie, ainsi que des saros, des panthères des neiges et des gorals. Le parc abrite également plus de 250 espèces d’oiseaux. La flore est très diversifiée puisque on compte 18 écosystèmes différents allant des forêts tropicales situées en dessous des 1 000 m d’altitude aux neiges éternelles.

7 – Patan

Patan est implanté à 6 kilomètres au sud de Katmandou, mais avec l’agrandissement des deux villes la seule délimitation apparente est la rivière Bagmati. C’est l’une des trois anciennes villes royales avec Kathmandu et Bhaktapur. Patan ou Lalitpur signifiant la ville des artisans, est une petite ville au charme envoûtant avec ses ruelles pavées, ses mille toits dorés et ses monastères de cet ancien centre d’enseignement bouddhique. Les temples sont dotés d’une exquise beauté architecturale et les musées retracent l’histoire de cette ancienne cité bouddhique. Parmi les centres d’intérêt à signaler le Palais Royal, Durbar Square, le symbole de Vishnu et le Golden Temple bouddhiste. Patan accueille également un village tibétain.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*