Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Visiter Irlande : les incontournables à découvrir absolument

Visiter Irlande : les incontournables à découvrir absolument

Miniature blog

Que faire en Irlande : les incontournables

Envie de découvrir l’Irlande ?

Voir tous nos séjours …

1 – Achill Island

L’île d’Achill dans le Comté de Mayo est la plus grande île d’Irlande. Elle est située au large de la côte ouest. Sa population est de 2 700 habitants. Achill est rattachée à la terre par le pont Michael Davitt, entre les villages d’Achill Sound et de Polranny.

Célèbre pour ses nombreux sites archéologiques, Achill Island a été marquée par la construction de nombreux sites mégalithiques et romains, ainsi que par de nombreux forts. Ajoutez à cela des paysages impressionnants, une faune et une flore diversifiée.

Achill Island fut successivement contrôlée par de nombreuses familles et clans dont les plus célèbres furent les O’Malley, les O’Donnell ou encore les Gallagher. Au XVIIème siècle, les expulsions massives de Cromwell au nord et à l’est de l’Irlande conduisirent la population irlandaise à quitter leurs terres pour s’installer plus à l’ouest. Parmi cette population “en fuite”, de nombreuses familles d’Ulster décidèrent de s’installer sur Achill.

Aujourd’hui, de nombreuses traces culturelles témoignent de cet exode, et Achill est encore aujourd’hui habitée par de nombreux habitants de l’Ulster, de sorte qu’il existe 2 dialectes gaéliques différents sur l’île : le dialecte originel, et celui d’Ulster.

2 – Ring of Kerry

L’Anneau du Kerry est l’un des paysages les plus pittoresques d’Irlande. Caché au sud-ouest de l’île, c’est un véritable trésor, avec des paysages de rêve qui attendent chaque heureux visiteur.

Falaises, montagnes et roches accidentées surplombant l’océan et des plaines dans des camaïeux de vert et de bleu profond…C’est ce qu’on trouve dans le Ring of Kerry.

L’Anneau du Kerry se visite exclusivement en voiture, bus, et en vélo (pour les plus courageux qui n’ont pas peur des pentes raides).

D’une longueur de 180km, les routes y sont étroites et escarpées. Au fil de votre route, vous passerez successivement par Kenmare, Sneem, Waterville, Caherciveen et Killorglin, de petits villages et villes situés au bord de l’eau, et qui vivent au rythme de l’océan, de la pêche, et des commerces touristiques.

Préparer son voyage en Irlande.​

3 – Connemara

Située dans l’ouest de l’Irlande dans le Comté de Galway, à l’ouest de la province de Connacht. La « capitale » du Connemara est Clifden, ville de 3 000 habitants.

Le nom de Connemara provient de l’irlandais Conmaicne Mara, qui signifie littéralement « descendants de Con Mhac de la mer ». Les Conmaicne Mara sont en effet une branche d’une ancienne tribu irlandaise issue de Connacht et localisée sur la côte atlantique. Con Mhac, « fils du chien », d’après la mythologie irlandaise, est le fils d’une reine de Connacht.

Surnommée aussi « une beauté sauvage » par Oscar Wilde, la captivante région du Connemara est une destination de référence pour toutes les personnes souhaitant vivre une expérience authentique en Irlande depuis de nombreuses années.

Le Connemara est une région sauvage délimitée au nord par la Baie de Clew, au sud par la Baie de Galway et à l’est par les lacs Lough Corrib et Lough Mask.

Le Connemara est l’un des meilleurs endroits sur la planète pour écouter de la musique traditionnelle irlandaise. Ces chants anciens regorgent d’histoires et de fables sur l’Irlande antique, transmises dans une tradition orale qui remonte à plusieurs siècles

4 – Burren

Sous des abords désertiques vraisemblablement peu attrayants, le Burren est une véritable merveille de la nature. Il fait partie des nombreuses curiosités géologiques d’Irlande ; il fascine et séduit les visiteurs du monde entier. Le Burren est un plateau rocheux gigantesque s’étendant sur plus de 1300km².

Le Burren se situe dans le comté de Clare, dans la province de Munster sur la côte ouest de l’Irlande.

Le sud-est du Burren est protégé par le parc national du Burren. Le site a été proposé en 2010 pour une inscription au patrimoine mondial et figure sur la « liste indicative » de l’UNESCO dans la catégorie patrimoine culturel.

que faire en irlande

5 – Skelling Michael

Skellig Michael est une île sauvage d’Irlande, appartenant à l’archipel de Skellig Islands. Il est aussi connu sous le nom de Great Skellig, une île de la côte sud-ouest de l’Irlande. Avec Little Skellig, elle forme l’archipel des îles Skellig, au large de la péninsule d’Iveragh dans le comté de Kerry, dans le Munster. Il se situe à 11,6 km de Bolus Head, le point le plus occidental de la péninsule d’Iveragh. Par ailleurs, l’île a servi de lieu tournage aux nouveaux épisodes de la saga Star Wars ! Les cinéphiles reconnaîtront un des décors de l’épisode 7 sorti dans les salles fin 2015

S’élevant abruptement à 218 mètres au-dessus de l’océan Atlantique Skellig Michael a abrité au Moyen Âge un petit monastère chrétien, ce qui lui a valu une inscription au patrimoine mondial en 1996. L’île couvre une superficie d’environ 21,9 hectares. Le site inscrit au patrimoine mondial comprend toute l’île, mais pas l’île voisine de Little Skellig ni les eaux entourant l’archipel. D’ailleurs, des deux îles Skellig, seule Skellig Michael est accessible aux visiteurs, Little Skellig étant une réserve ornithologique à l’accès très réglementé.

6 – Belfast (Irlande du Nord)

Capitale de l’Irlande du Nord, Belfast est une nation constitutive du Royaume-Uni occupant le nord-est de l’île d’Irlande, et de la province irlandaise d’Ulste. Sa population est de 333 871 habitants en 2015.

Cette ville hors-norme porte en elle les traces d’une histoire douloureuse placée sous le signe de la domination britannique, de la politique et de la religion.

Au cours de 18ème siècle, Belfast et le reste de l’Irlande assistent ensemble à l’émergence d’un conflit de grande envergure, opposant les irlandais aux britanniques, où les catholiques irlandais subissent les discriminations incessantes des protestants britanniques. Les droits civiques des catholiques sont dès lors bafoués, créant de vives tensions au sein du pays et de Belfast. Ces tensions dureront jusqu’à la Guerre d’Indépendance (1919-1921), et la ratification du Traité de Londres le 21 décembre 1921.

Ce Traité, met ainsi fin à des siècles de conflit politique et religieux, et officialise ainsi la création d’un nouvel état irlandais indépendant désigné sous le nom d’État Libre d’Irlande.

 

Belfast est une ville qui peut retracer son histoire jusqu’à l’âge du bronze ; une ville qui a construit le Titanic ; une ville qui se forge une scène culinaire unique ; une ville qui vibre à son propre rythme. De son passé marqué par la construction navale à sa scène artistique pleine de vie qui s’exprime dans le quartier de la cathédrale, Belfast aime le mélange des genres.

Préparer son voyage en Irlande
Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*