Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Visiter le Guatemala : 10 sites incontournables à visiter

Visiter le Guatemala : 10 sites incontournables à visiter

Préparer son voyage au Guatemala

Que faire au Guatemala : les incontournables

Envie de visiter le Guatemala ?

Voir tous nos séjours au Guatemala

1 – Coban

Situé dans une région montagneuse, avec une forêt tropicale aux alentours, ce gros bourg attire les amoureux de la nature. Vous apprécierez notamment les superbes cascades, la réserve Mario Dary et les grottes aux environs.

2 – lac Atitlan

D’une superficie de 130 km² à 1 550 m d’altitude, ce lac est d’origine volcanique. C’est le lac le plus profond d’Amérique centrale (350 mètres environ) et il est bordé par 3 grands volcans (San Pedro, Toliman et Atitlan qui culmine à 3 537 m). Aldous Huxley, a écrit à son sujet : « Pour moi, le lac de Côme touche aux confins du pittoresque, mais le lac Atitlán est le lac de Côme embelli de plusieurs volcans immenses. C’est vraiment au-dessus de tout. »

3 – Rio Dulce

Ce fleuve long de 43 km a donné son nom au village qu’il traverse. Il relie le plus grand lac du Guatemala, le lac Izabal à la mer des Caraïbes. Des croisières de quelques heures partent de Rio Dulce en lanchas (barques à moteur en fibre de verre) et vous emmèneront découvrir des sources chaudes et des réserves ornithologiques.

que faire au Guatemala

 

4 – Antigua

Ancienne capitale du Royaume de Guatemala, Antigua est renommée pour son architecture coloniale de style baroque et de renaissance espagnole. La ville est d’ailleurs classée à l’UNESCO depuis 1979. A visiter : le palais des Capitaines-Généraux (construit en 1549 – 1558, il fut le siège du gouvernement de toute l’Amérique centrale) ; l’ancienne cathédrale Saint-Joseph sur le côté est de la place d’Armes ; l’hôtel de ville au nord de la place d’Armes (abrite le musée de Santiago et le musée du vieux livre) ; Las Capuchinas (couvent des Capucines) ; l’église de La Merced, etc.

5 – Livingstone

Située à l’est sur le bord de la mer des Caraïbes, Livingstone présente une particularité puisqu’elle n’a pas de route terrestre qui la relie au reste du pays. On y accède uniquement en lancha. Sa population est constituée principalement de noirs, descendants d’esclaves.
 

6 – Chichicastenango

Située à 1 965 m d’altitude, cette ville est réputée pour son marché, l’un des plus typiques d’Amérique Centrale. Vous y trouverez des comedores : des stands locaux qui vendent des plats authentiques de la région. Autres marchandises traditionnelles : les « huipils » (blouses brodées portées par les femmes), et les masques utilisés par les danseurs dans les cérémonies mayas.

7 – Tikal

L’un des plus grands sites archéologiques de la civilisation maya précolombienne. Situé au nord du Guatemala, le site a été inscrit à l’UNESCO en 1979. Ces vestiges se trouvent au cœur d’une forêt tropicale qui constitue le berceau de la civilisation maya des basses terres.
 
Préparer son voyage au Guatemala
 

8 – Triangle Ixil – Nebaj

Nebaj situé dans la région Maya Ixil, entourée de belles montagnes, est un charmant village point de départ de randonnées.

9 – Quetzaltenango (Xela)

Quetzaltenango, aussi appelée Xela est la seconde plus grande ville du Guatemala, après la capitale Guatemala. Située à plus de 2 300 m d’altitude au cœur de montagnes et de volcans, c’est une destination privilégiée pour les amateurs de randonnées en montagne et pour les baignades dans les sources chaudes.

10 – Yaxha

Site archéologique maya situé sur les rives du lac Yaxha , à une trentaine de kilomètres au sud-est de Tikal. Le parc national de Axha abrite des ruines d’anciennes cités mayas. Plus de 500 structures, dont quarante Stèles, treize autels, neuf temples-pyramide, deux terrains de jeu de balle et des Sacbeob qui relient les trois acropoles: centre, nord (appelée aussi Maler) et est.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*