Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Visiter la Finlande : 7 sites incontournables

Visiter la Finlande : 7 sites incontournables

que faire en finlande

Que faire en Finlande : les incontournables

Envie de découvrir la Finlande ?

Voir tous nos séjours …

1 – Helsinki

Située au sud de la Finlande, Helsinki occupe une péninsule du golfe de Finlande. Son avenue centrale, Mannerheimintie, regroupe différentes institutions parmi lesquelles le musée national qui retrace l’histoire du pays, de l’âge de pierre à nos jours. Elle compte également l’imposant Parlement et le musée d’Art contemporain Kiasma. Toute de briques rouges, richement décorée, la cathédrale Ouspenski surplombe le port.

Helsinki, est une métropole portuaire. Elle très animée entourée de jolies petites îles et de très beaux espaces verts. L’ambiance y est à la fois détendue et stimulante, ce à quoi contribue certainement le grand nombre de restaurants, bars et night-clubs de qualité que compte la ville.

2 – Lac Inari

Le lac Inari également appelé « la perle de la Laponie » est le troisième lac de Finlande par la taille et le neuvième d’Europe. Il est gelé six mois de l’année. Ukonkivi, l’une des 3 318 îles que compte le lac, était un lieu de sacrifice saami. Situé très au nord du cercle Arctique, il est généralement gelé de novembre à début juin. Les rivières Lemmenjoki et Ivalojoki se jettent dans le lac Inari qui se déverse dans la mer de Barents par la Paatsjoki.

3 – Lac Saimaa

Avec une superficie de 4 400 km2, le lac Saimaa est le plus grand de Finlande et le quatrième d’Europe. Il est situé en Finlande orientale, entre les villes de Lappeenranta et Joensuu. Il est constitué de différents maillages d’eau et mesure pratiquement 200 km de long. L’émissaire du Saimaa, la rivière Vuoksi, s’écoule vers le lac Ladoga situé au sud-est en territoire Russe. De Lappeenranta à Vyborg, le canal de Saimaa relie le lac au golfe de Finlande via la baie de Vyborg. le lac est un labyrinthe dans lequel cours d’eau et pans de terre s’entremêlent.

4 – Laponie finlandaise

La Laponie est la région la plus septentrionale de la Finlande. Elle constitue l’un des paysages les plus singuliers d’Europe. Elle borde la Suède, la Norvège, la Russie et la mer Baltique. Elle est connue pour ses vastes étendues sauvages subarctiques, ses stations de ski ainsi que différents phénomènes naturels comme le soleil de minuit en été, les aurores boréales et la nuit permanente en hiver, dans l’obscurité bleue.

Sa capitale, Rovaniemi, est la porte d’accès à la région. La terre natale du peuple indigène des Samis, qui s’étend aux pays voisins, se trouve à l’extrême nord.

5 – Porvoo

Une des six villes de Finlande fondées au Moyen Âge. Porvoo se situe à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Helsinki. Elle est traversée par la rivière Porvoonjoki. Fondée officiellement en 1346 la ville de Porvoo est l’une des villes les plus visitée de Finlande.

Porvoo vient du nom suédois de Borgå qui signifie « Borg » (la colline) et « Å » (la rivière). A l’origine une forteresse en bois dominait la ville du haut de la colline linnnamäkki en finnois qui signifie (le château de la colline). Cette forteresse a été détruite par une invasion Vikings et il ne reste que les douves dans une nature préservée et luxuriante.

6 – Tampere

Tampere est située dans le sud de la Finlande. Elle se trouve entre les lacs Näsijärvi et Pyhäjärvi, reliés par les rapides Tammer. Le centre Vapriikki comprend plusieurs musées, dont le musée d’Histoire naturelle ainsi qu’une exposition consacrée à la guerre civile de 1918.

La cathédrale de Tampere est connue pour ses fresques macabres. L’église de Kaleva, une structure en béton à l’architecture originale, a été conçue de manière à ressembler à un poisson, vue du dessus.

7 – Turku

Turku est une ville située sur la côte sud-ouest de la Finlande et traversée par le fleuve Aura. Datant du XIIIe siècle, elle est notamment connue pour le château de Turku, une forteresse médiévale dotée d’un musée d’histoire qui se dresse à l’embouchure du fleuve.

Les rues pavées qui longent le fleuve sont bordées de restaurants. Sur la rive est, l’ancienne grande place (jadis un centre d’échanges commerciaux) est entourée de bâtiments imposants. Non loin de là, la cathédrale de Turku abrite une tombe royale et un musée.

Turku a été officiellement fondée sur les berges de la rivière Aurajoki en 1229. Depuis cette époque, elle n’a cessé de faire parler d’elle. En été, la ville accueille de très nombreux événements et festivals : tango, commémorations médiévales, musique, théâtre, art, design, et bien d’autres événements encore.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*