Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer
incontournables Equateur

13 sites incontournables en Equateur

13 sites incontournables en Equateur

incontournables Equateur

13 sites incontournables en Equateur

Envie de découvrir l’Equateur ?

Voir tous nos séjours …

1 – Quito

Quito, capitale de l’Equateur, située à 2 850 m d’altitude, est inscrit au patrimoine de l’Humanité par l’Unesco. La structure moderne de la ville est en harmonie parfaite avec le centre historique.

Entourée par les volcans Pichincha, Antisana, le Cotopaxi et Cayambe, la ville offre une magnifique vue sur les Andes. Entre cathédrales, monastères, monuments historiques et paysages naturels, on ne se lasse pas de découvrir les merveilles de Quito.

Le centre historique de Quito avec son architecture coloniale, est le plus grand et le mieux préservé d’Amérique Latine.

2 – Montanita

Montañita est une station balnéaire équatorienne située sur l’Océan Pacifique. C’est l’endroit rêvé pour voir évoluer les surfeurs car c’est l’un des meilleurs spots de l’Equateur.

3 – Amazonie (Oriente)

C’est la partie de l’Amazonie qui couvre tout l’Est de l’Equateur. Cette forêt possède une faune très riche avec anacondas, tapirs, perroquets, singes, caïmans, papillons, etc.…

L’Oriente est une région à faible densité de population avec seulement 3 % de la population équatorienne. A découvrir les fascinants villages indiens avec leurs coutumes séculaires et techniques de chasse.

4 – Laguna Quilotoa

Laguna Quilotoa est un lac de cratère d’un bleu profond au cœur de la Sierra centrale. La route serpente à travers des montagnes couvertes de cultures, et passe par des villages indiens.

incontournables Equateur

5 – Baños

Baños se situe entre les Andes et l’Amazone dans une petite vallée avec de nombreuses sources naturelles et une cascade. Baños est une station thermale renommée, installée dans un très beau décor naturel.

Les hautes montagnes qui entourent Baños possèdent des sources d’eau chaude aux propriétés curatives. Ce lieu de villégiature est très plaisant.

6 – Otavalo

Otavalo, ville très touristique, perchée à 2 580 m d’altitude vous offre son célèbre marché artisanal, l’un des plus fameux d’Equateur. Vous pourrez y trouver entre autres : couvertures colorées, objets artisanaux, vêtements, art populaire de toute beauté et chapeaux de paille de bonne qualité

7 – Volcan et Parc National de Sangay

Le parc national Sangay se trouve sur la cordillère orientale des Andes. Il est sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983. Le parc est dominé par trois hauts volcans : Altar (5 320 m), Tungurahua (5 016 m) et Sangay (5 230 m), les deux derniers étant actuellement actifs.

La faune est constituée de tapirs, de pumas, de renards des Andes en altitude et, entre autres, d’ours, de jaguars, d’ocelots et d’opossums partout ailleurs. Il y aurait entre 400 et 500 espèces d’oiseaux dans le parc dont des condor des Andes.

Incontournables Équateur

8 – Parc national du Cotopaxi

Le Cotopaxi est un volcan d’Equateur culminant à 5 897 mètres d’altitude, situé au sud-est de Quito. Il est le plus haut volcan actif de ce pays. Il représente un cône parfait dont le cratère principal mesure environ 550 à 800 mètres de diamètre.

Son éruption la plus importante date de 1877, lorsqu’il détruisit plusieurs villes et vallées. Le parc national du Cotopaxi a été créé pour protéger le volcan et son cadre naturel unique.

9 – Chimborazo

Le Chimborazo est un volcan d’Equateur culminant à 6 263 m d’altitude et situé près de Riobamba, à environ 180 km au sud de Quito. C’est le sommet le plus haut des Andes équatoriennes, qui domine une région de 50 000 km2, sa base faisant 20 km de diamètre.

Le Chimborazo peut être défini comme le plus haut sommet du monde, en le considérant comme le sommet le plus éloigné du centre de la Terre.

10 – Cuenca

Cuenca est située dans la Sierra (hauts plateaux) au sud de l’Equateur, à 2 500 m au-dessus du niveau de la mer, à 307 km au sud de Quito. Avec une population d’environ 500 000 habitants, Cuenca est la troisième plus grande ville du pays.

Cuenca possède un magnifique centre colonial datant du XVIème siècle, classé au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1999. Cuenca est une ville agréable avec ses rues pavées, ses façades multicolores, sa cathédrale très bien conservée et ses maisons coloniales ornées de stucs

11 – Vilcabamba

Vilcabamba se trouve au cœur d’une vallée luxuriante de la Cordillère des Andes. Son altitude comprise entre 1500 et 1600 m lui permet, sous une latitude équatoriale, d’avoir toute l’année un climat tempéré.

La longévité exceptionnelle de ses habitants a valu à Vilcabamba le surnom de vallée de centenaires. C’est un endroit propice aux balades à pied, en VTT ou cheval.

12 – Isla de la Plata

L’île de la Plata est une petite île à laquelle on accède par bateau depuis la ville de Puerto Lopez. Sur l’île, on rencontre en grande quantité des fous à pieds bleus et des frégates superbes.

Parmi les autres espèces d’oiseaux qu’on peut y voir, il faut signaler le Fou à pieds rouges, le Fou de Grant ou de Nazca , l’Albatros des Galapagos et le Paille-en-queue, car cette île est l’unique lieu de nidification sur la partie continentale de l’Équateur, pour ces quatre espèces.

On peut y observer également au large de l’île, l’Otarie des Galapagos. De plus entre juin et septembre, les baleines à bosse représentent l’une des attractions principales lors d’un voyage vers l’île, lorsque ces mammifères viennent du sud pour la saison de reproduction.

13 – Galapagos

Les îles Galápagos sont un archipel de l’Equateur situé dans l’Est de l’océan Pacifique, à la latitude de l’équateur. Il accueille le parc national des Galapagos et la réserve marine des Galapagos qui constituent un site du patrimoine mondial de l’Unesco.

L’archipel se compose d’une quarantaine d’îles volcaniques. L’Ile Isabela, la plus vaste, se trouve à quelque 1 102 km des côtes équatoriennes. L’île compte 6 volcans dont 2 culminent à près de 1 700 m.

Parmi ces îles, la plus visitée est l’Ile de Bartolomé avec ses 2 plages et mangroves. La faune est unique dans le parc national, chaque île renferme sa faune spécifique. L’archipel abrite 58 espèces d’oiseaux dont 28 sont endémiques, des variétés de reptiles uniques, dont les tortues géantes ou les iguanes terrestres et les iguanes marins.

La faune sous-marine, protégée par la réserve marine des Galápagos, est également exceptionnelle de diversité, comprenant, outre l’iguane marin, près de 300 espèces de poissons (dont des requins des Galápagos), de petits mammifères (otarie des Galápagos, otarie à fourrure) et des cétacés, (baleine à bosse notamment). Il y a plus de 1 300 espèces d’insectes différentes sur les îles Galapagos.

L’iguane est une espèce préhistorique unique, présente dans toute l’île. En 1835, Charles Darwin, naturaliste britannique, y étudia la diversité des espèces présentes. Ses observations lui permirent, plus tard, d’argumenter sa fameuse étude sur l’évolution et la sélection naturelle publiée en 1859.

Aujourd’hui, à Puerto Isidro Ayora, la plus grande ville de l’archipel (située sur l’île Santa Cruz), se trouve un centre de recherche à son nom.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*