Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Visiter l’Écosse : sites et activités incontournables à faire absolument

Visiter l’Écosse : sites et activités incontournables à faire absolument

que faire en écosse

Que faire en Écosse

Envie de découvrir l’Écosse ?

Voir tous nos séjours …

1 – Cuillin Hills

Dans un pays réputé pour la splendeur de ses paysages, les Cuillin Hills occupent la plus haute marche du podium. Cette chaîne de montagnes, dont les sommets rappellent ceux des Alpes, possède des crêtes en lame de rasoir, des cimes en dents de scie, des ravins remplis d’éboulis et de la roche nue à perte de vue. Paradis des grimpeurs aguerris, les cimes les plus hautes des Cuillin sont hors d’atteinte pour la majorité des randonneurs. situé sur l’île de Skye,le Sgùrr Alasdair en est le point culminant avec 992 mètres d’altitude

2 – Édimbourg

La capitale de l’Écosse est réputée pour ses festivals, mais elle a mille autres choses à offrir. Édimbourg est en effet une ville à l’atmosphère changeante : au printemps, la silhouette de l’Old Town (la vieille ville), environnée du halo jaune des jonquilles, se découpe sur un ciel d’un bleu limpide ; mais par une froide matinée de décembre, des langues de brouillard s’accrochent aux flèches du Royal Mile, la pluie fait luire les pavés, et la lumière chaude qui brille à travers les fenêtres des pubs invite à venir se réchauffer au coin du feu.

3 – Châteaux

Forteresses de pierre dressant leur silhouette massive au-dessus de la brume, châteaux majestueux dominant des bourgs historiques, luxueux palais érigés sur de vastes domaines par des propriétaires (lairds) plus soucieux de confort que de préoccupations guerrières : l’Écosse compte de multiples édifices reflétant son histoire tumultueuse et ses relations tendues avec l’Angleterre voisine. Quantité d’histoires de complots, d’intrigues, d’emprisonnements et de trahisons sont attachées à la plupart d’entre eux, sans parler des fantômes qui hantent leurs couloirs…

4 – Whisky

La boisson nationale écossaise, du gaélique uisge beatha signifiant « eau de vie », est distillée depuis cinq siècles. Il existe plus de cent distilleries encore en activité, qui produisent des centaines de variétés de single malt. Apprendre à distinguer la saveur fumée et tourbée des whiskies d’Islay de celle, fleurie et aux accents de xérès, des whiskies du Speyside est devenu un hobby immensément populaire. Nombre de distilleries proposent des visites guidées s’achevant sur une dégustation. Goûter les whiskies les uns après les autres est un excellent moyen de découvrir les régions où ils sont fabriqués.

5 – Glasgow

Ville portuaire située sur la rivière Clyde dans les Lowlands à l’ouest de l’Écosse. Elle est connue pour son architecture victorienne et art nouveau, témoignage de la prospérité de la ville du XVIIIe au XXe siècle grâce au commerce et à la construction navale. Aujourd’hui, c’est un centre culturel national qui abrite des institutions comme le Scottish Opera, le Scottish Ballet et le National Theatre of Scotland, ainsi que des musées renommés et une scène musicale florissante. Glasgow est aussi riche en musées. Et, en dépit de quelques excentricités culinaires, c’est le haut lieu de la gastronomie en Écosse.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*