Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer
Incontournables corée du sud

9 sites incontournables en Corée du Sud

9 sites incontournables en Corée du Sud

Incontournables corée du sud

Incontournables Corée du Sud

Envie de découvrir la Corée du Sud ? 

Voir tous nos séjours …

1 – Séoul

Séoul, située sur le fleuve Han, au nord-ouest du pays, est la capitale de la Corée du Sud. Sa population d’environ dix millions d’habitants intra-muros en fait la plus grande ville du pays.

Séoul, avec ses 25 620 000 habitants, regroupant ses banlieues, devient la troisième mégapole la plus peuplée au monde après Tokyo et Mexico. Cette mégapole est le lieu de résidence de près de la moitié de la population sud-coréenne.

Le centre historique s’est érigé sur un site adossé à la montagne et ouvert vers le fleuve Han. La colline de Namsan (la montagne du sud), juste au sud du centre historique, est maintenant un point de repère pratique permettant de repérer le centre-ville de presque partout, grâce à sa tour de télévision.

L’organisation de plusieurs grands événements internationaux à Séoul, dont les Jeux asiatiques de 1986, les Jeux olympiques d’été de 1988, la Coupe du monde de football de 2002 et le Sommet du G20 de novembre 2010, ont aussi favorisé l’accès de la ville au rang de mégapole internationale ce qui a accéléré son attractivité. Inauguré en 1974, Séoul a l’un des métros les plus importants au monde.

La ville conjugue aisément tradition et modernité. Séoul est une ville qui est à la pointe des technologies du numérique. Séoul compte trois monuments classés au patrimoine mondial de l’Unesco : le palais de Changdeokgung, le sanctuaire de Jongmyo et plusieurs tombes royales de la dynastie Joseon.

2 – Busan

Busan située sur la côte sud est une ville portuaire très importante de Corée du Sud, est classée troisième port maritime au niveau mondial. Avec plus de 3 700 000 habitants, c’est la deuxième ville la plus peuplée de Corée du Sud après Séoul.

La ville est connue pour son Festival international du film qui se tient chaque année dans le Busan Cinema Center, un édifice à l’architecture impressionnante avec le plus grand écran du pays.

Créé en 1996, il est considéré aujourd’hui comme le plus important festival international du film en Asie. Engagé en faveur du nouveau cinéma et du cinéma d’auteur, il demeure aussi l’un des plus gros marchés du film. Le marché de Jagalchi situé près du port est un quartier aux rues étroites et aux nombreuses échoppes, connu pour son marché aux poissons.

3 – Temple Bulguksa

Le temple Bulguksa, classé 1er site historique et scénique par le gouvernement, considéré comme un chef-d’œuvre de l’âge d’or de l’art bouddhiste. Le temple est reconnu aussi comme patrimoine mondial de l’Unesco.

Il est situé dans la province de Gyeongsang du Nord, à l’est de la Corée du Sud. Il abrite sept trésors nationaux, dont entre autres Dabotap et Seokgatap (pagodes en pierres).

A voir aussi, à 4 km du temple, la grotte de Seokguram, qui est une grotte artificielle taillée dans le granit. Elle figure également sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1995.

incontournables Corée du Sud

4 – Gyeonggi-do

C’est la région située autour de Séoul dans laquelle se trouve la zone démilitarisée, frontière avec la Corée du Nord. La capitale de la région est Suwon. Cette zone est devenue une curiosité touristique, malgré une ambiance tendue, car elle permet d’avoir une vue sur la Corée du Nord.

5 – Changdeokgung

Changdeokgung ou Palais de la Prospérité est situé à Séoul. C’est l’un des cinq grands palais construits par les rois de la dynastie Joseon (1392 à 1910). Le palais fut totalement détruit durant l’invasion japonaise de 1592 et reconstruit en 1609.

Le palais fut l’objet de plusieurs attaques au fil du temps. Les reconstructions successives ont gardé fidèle l’architecture initiale. Sunjong, le dernier roi de Corée, n’avait plus de pouvoir depuis l’annexion du pays par les japonais en 1910.

Il vécut dans le palais jusqu’à sa mort en 1926 à l’age de 52 ans, son épouse y resta jusqu’en 1966. De nos jours, s’étendent sur une surface de 45 hectares, 13 bâtiments à proximité du palais et 28 pavillons dans les jardins.

6 – Gangwon-do

Gangwon-do est une région située au nord de la Corée du sud et fait frontière avec la Corée du Nord. La région offre une palette de différents paysages que ce soit les plages ou les montagnes dont certaines peuvent être enneigées.

La région abrite le Parc national de Seoraksan classé au patrimoine mondial de l’Unesco et choisi également comme zone de préservation de la biosphère. Ce parc est très prisé par les touristes particulièrement en automne pour les couleurs flamboyantes des feuilles des arbres.

On peut y admirer ses cascades, ses falaises, ses montagnes dont les monts Seorak (1708 m) et Odae (1563 m). Le parc national de Seoraksan abrite, sur les pentes du mont Odae, le temple Woljeongsa, qui est l’un des principaux du bouddhisme coréen.

Dans ce temple, on peut admirer entre autres une statue haute de 1,80m de Bodhisattva assis (Bouddha avant d’atteindre le stade de « l’éveil »). Dans les environs, se trouvent aussi le temple de Naksansa et celui de Sangwonsa avec ses 22 pagodes qui conservent les reliques d’anciens moines et Jeokmyeolbogung qui est un des temples contenant les reliques de Bouddha.

Du fait de sa proximité avec Séoul, l’île Namiseon qui est la conséquence de la mise en eau du barrage de Cheongpyeong, est très appréciée par les touristes.

7 – Ile de Jeju

L’île de Jeju est située à 85 km de la péninsule coréenne. L’île s’est formée grâce au volcan Hallasan la plus haute montagne de Corée du Sud avec ses 1950 m d’altitude. Ce volcan est en sommeil depuis 800 ans.

L’île et son vaste réseau de tunnels de lave, remarquable site naturel, a été classé en 2007 au patrimoine mondial. Au sommet du volcan, un lac s’est formé il y a plus de 25 000 ans dans le cratère « Baengnokdam ».

La variété des espèces animales et végétales de Jeju contribue aussi à sa valeur en tant que réserve naturelle.

incontournables Corée du Sud

8 – Jeonju

Jeonju est la capitale de la province du Jeolla du Nord en Corée du Sud. A environ 2 h 30 de Séoul, c’est un centre touristique célèbre pour ses spécialités culinaires dont le bibimpap de Jeonju (riz, œuf, viande, germes de soja, fleurs de campanule, légumes et sauce pimentée).

Le patrimoine historique est visible au cœur de la ville avec entre autres la porte de Pungnam, le Palais Gyeonggijeon Shrine, le musée national de Jeonju, le musée du papier traditionnel d’Asie, la cathédrale Jeondong, etc…

D’autres sites d’intérêt comme, le stade de la coupe du monde et le parc de Deokjin pourront-être particulièrement appréciés en été pour les fleurs de lotus dans toute leur splendeur.

9 – Hahoe

Hahoe est un petit village folklorique avec environ 250 habitants, mais authentique. Situé à 25 km de Andong, ville de la province de Gyeongsang du Nord, à l’est de la Corée du Sud.

Ce village avec ses vieilles maisons traditionnelles a su garder ses traditions. En effet, ses habitants vivent et travaillent comme leurs anciens. Hahoe est reconnu pour la conservation de ses livres anciens. Le village est également renommé pour ses masques, célèbres en Corée, qui étaient utilisés pour des danses rituelles et des pièces satiriques.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*