Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Que faire en Birmanie ? 8 sites incontournables à visiter absolument

Que faire en Birmanie ? 8 sites incontournables à visiter absolument

que faire en birmanie

Que faire en Birmanie

Envie de découvrir la Birmanie ?

Voir tous nos séjours en Birmanie

1 – Lac Inle

Le lac Inle est un lac d’eau douce situé dans les montagnes de l’État shan, dans l’Est de la Birmanie. C’est une destination touristique majeure du pays, dont c’est le second plus grand lac, avec une surface estimée de 12 000 hectares, et un des plus hauts, à 884 m.

En 2015, le lac Inle est reconnu Réserve de biosphère par l’Unesco. Le lac est bordé de villages sur pilotis dont les maisons sont faites de bois et bambou tressé sur pilotis. Les habitants cultivent des légumes et des fruits sur des jardins flottants, ainsi que du riz sur les berges.

2 – Amarāpura

Amarāpura est une ancienne capitale de la Birmanie, dans la Région de Mandalay. Le Pont d’U Bein est le monument le plus célèbre d’Amarapura. Ce pont a été construit par le maire U Bein avec des colonnes de teck abandonnées lors du transfert de la capitale à Mandalay. Il traverse le lac Taungthaman sur 1,2 km pour aboutir près du Kyautawgyi Paya, ce qui en fait le plus long pont de teck du monde.

Le monastère Maha Gandhayon Kyaung : Grand complexe monastique moderne abrite des centaines de novices et de moines, il est connu dans tout le pays. Il abrite plusieurs milliers de jeunes moines et c’est l’un des plus grands du pays.

Il a été fondé en 1914 et il est reconnu comme étant un centre d’étude monastique avec une discipline très stricte.

3 – Mandalay

Mandalay est la deuxième plus grande ville de la Birmanie, avec environ un million d’habitants (2,5 millions pour l’agglomération). Elle fut sa dernière capitale royale, entre 1860 et 1885, sous la dynastie Konbaung.

On la surnommait alors la « cité des joyaux », pour son jade réputé. Parmi les monuments remarquables, le monastère Shwenandaw, merveilleux bâtiment en teck, est le seul vestige du Palais Royal.

La pagode Kuthodaw est un ensemble de stûpas bouddhistes qui abrite le plus grand livre du monde.

4 – Bagan

Bagan est un vaste site archéologique bouddhique de près de 50 kilomètres carrés situé dans la Région de Mandalay, sur la rive gauche de l’Irrawaddy. Splendide site, riche de plus de 2 000 temples éparpillés sur cette vaste plaine, avec pagodes et stûpas.

Construits pour l’essentiel entre les Xe et XIIIe siècles, ils présentent des types et des styles très variés. Les monuments sont construits en brique ou, plus rarement, partiellement excavés, partiellement construits.

Ils sont entièrement recouverts d’un enduit blanc (stuc) qui a souvent disparu ; les encadrements de portes et de fenêtres connaissant un traitement particulièrement raffiné avec des jambages parfois ornés de larges volutes ornées d’animaux et de fleurs et un tympan polylobé inséré dans la représentation d’une tour.

Bagan offre un spectacle inoubliable que l’on peut observer en montgolfière au lever ou coucher du soleil avec une émotion garantie.

incontournables Birmanie

5 – Mawlamyine

Mawlamyine, toujours connue comme Moulmein, située au sud de la Birmanie, est aujourd’hui la troisième ville avec une population estimée à 500 000 habitants. De la colline des pagodes, autour de laquelle s’est construite la ville, on découvre un très beau panorama sur la ville et le fleuve Salween.

On peut y voir la rivière, l’ancienne prison coloniale, le pont qui fait la fierté de la ville, et la ville elle-même, sur pratiquement 360 degrés, dont on voit qu’elle se perd dans la touffe verte l’englobant. Situé à environ 25 km de Mawlamyine, le bouddha Win-Sein est le plus grand bouddha couché au monde. Avec ses 220 mètres de long, il est possible d’y entrer à l’intérieur.

Il se compose de 4 niveaux (dont 3 ouverts au public) constitués de salles avec des statues et des peintures. L’île du shampoing située non loin de Mawlamyine tient son nom au fait que l’eau utilisée pour le lavage des cheveux du roi provenait d’un puits sacré de l’île.

Sur ses 200 m de long, elle compte tout de même plus de 70 stupas, éparpillés dans une végétation tropicale.

6 – Hpa-An

Hpa-an, située le long du fleuve Thalwin est une merveilleuse localité birmane. Imaginez-vous au cœur d’une nature luxuriante, où l’on entend la symphonie de plusieurs essaims d’oiseaux.

Les couleurs sont superbes, il y a des rizières de partout et les paysages karstiques (roches calcaires touchées par l’érosion) sont nombreux et fabuleux, creusés de grottes sanctuaires et semés de stûpas. Les campagnes qui entourent la ville sont magnifiques.

Admirez aussi le soleil au coucher, projetant ces derniers rayons sur le fleuve Thalwin qui baigne la cité.

7 -Pagode Shwedagon

La pagode de Shwedagon est un stûpa remarquable situé sur la colline de Singuttara à Yangon. Ce lieu saint bouddhiste est le premier centre religieux de Birmanie car selon la légende, il contient des reliques de quatre anciens Bouddhas, dont huit cheveux du Bouddha Gautama.

La pagode située à 2 km du centre-ville de Yangon est la plus belle pagode du monde. Elle repose sur une plate-forme pavée de marbre de 5,6 hectares, au sommet de la colline de Singuttara, à 51 m au-dessus de la ville. Elle domine l’horizon.

On y accède par des escaliers et des ascenseurs situés aux quatre points cardinaux. Deux chinthes (lions mythiques) monumentaux gardent l’entrée sud.

La pagode principale se trouve au milieu d’un vaste complexe de 72 autres pagodes, pagodons, salles de prières, tazaungs, pyatthats et autres édifices religieux à l’architecture typiquement birmane, ainsi que de très nombreuses statues de bouddhas et de nats (esprits vénérés).

8 – Kyaik-Hti-Yo (Rocher d’Or)

Le Rocher d’Or, surnommé « la tête de l’ermite » est l’un des plus hauts lieux du bouddhisme birman, pèlerinage essentiel dans la vie d’un birman. Le stupa de 5,40m a été construit, il y a plus de 2500 ans au sommet d’un rocher d’une circonférence de 15 mètres.

Ce sanctuaire perché à plus de 1000m d’altitude est connu pour l’équilibre de cet énorme rocher, doré à la feuille, sur une mince surface en pente. Vous pourrez admirer le coucher de soleil sur le rocher doré, censé abriter un cheveu de Bouddha.

Une foule de pèlerins y viennent faire des prières, ou de la médiation. L’endroit est magnifique au coucher du soleil. L’accès au rocher n’est pas permis à la gente féminine.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*