Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Que faire en Australie ? 14 sites incontournables à visiter absolument

Que faire en Australie ? 14 sites incontournables à visiter absolument

que faire en Australie

Que faire en Australie

Envie de découvrir l’Australie ?

Voir tous nos séjours …

1 – Sydney

Sydney est implantée dans une superbe baie au bord de la mer de Tasman, au sud-est de l’Australie.

Avec une population de 5,25 millions d’habitants sur près de 12 300 km2, Sydney est la ville la plus peuplée d’Australie, ainsi que du continent océanien. Sydney destination touristique internationale, est aussi la porte pour l’Australie pour de nombreux visiteurs. L’opéra de Sydney ou Opéra House est mondialement connu avec sa silhouette rappelant un coquillage. C’est une merveille d’architecture qui à lui seul, donne ce cachet à toute la ville de Sydney. Le quartier historique des Rocks où l’architecture coloniale et futuriste se mêle, raconte l’histoire du pays. Le Harbour Bridge inauguré en 1932 est un pont en arc métallique qui traverse la baie de Sydney. C’est le pont le plus large au monde permettant le passage des trains, automobiles et piétons entre le quartier des affaires et la rive nord de la baie. La vue du pont et de l’opéra, tout proche, est représentative de la ville et de l’Australie entière. Le Royal Botanical Gardens paradis de la faune et de la flore, véritable oasis de verdure en pleine ville, bénéficie d’une situation exceptionnelle en bordure de la baie. Sydney possède également les plus grands musées d’Australie, tels la Galerie d’art de Nouvelle-Galles du sud, le musée de Sydney et l’Australian Museum. L’un des plus anciens parcs d’attractions au monde le « Luna Park » se trouve à Sydney. La plage de Bondi située dans les quartiers est de la ville, est réputée pour son sable fin et ses rouleaux qui permettent la pratique du surf et du skimboard. Darling Harbour, lieu touristique populaire, véritable parc de loisirs s’étend autour de Cockle bay et regroupe un grand nombre d’attractions incontournables de Sydney. Ce lieu propose des restaurants à la vue imprenable, des cafés toujours très animés, des promenades et des espaces verts, un centre commercial et de nombreuses activités.

2 – Les Montagnes Bleues

Blue Mountains ou « montagnes Bleues » se trouvent à environ 100 kilomètres à l’ouest de Sydney. Il s’agit d’une chaîne de montagnes de grès atteignant 1 112 mètres d’altitude à leur point culminant. Les montagnes Bleues sont creusées de profondes gorges allant jusqu’à 1 000 mètres. Ce sont les essences volatiles des forêts d’eucalyptus qui donnent ce teint bleu aux montagnes vues de loin. Depuis 2000, les montagnes Bleues sont inscrites au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est l’un des plus beaux paysages de l’est de l’Australie : falaises à pic, gorges et ravins, formations rocheuses, cascades, villages pittoresques… Découverte des sites emblématiques tels que les Three Sisters, le Mont Solitary, la Jamison Valley et les chutes de Katoomba Falls en prenant le Scenic Skyway. Il est possible de descendre dans la vallée, une ancienne forêt tropicale, en empruntant le Scenic Railway, considéré comme le train le plus à pic du monde.

3 – Melbourne

Melbourne situé dans le sud-est de l’Australie, est la deuxième agglomération urbaine avec une population d’environ 4 millions d’habitants. Cette société pluriculturelle se compose notamment d’une forte population grecque, juive, vietnamienne, italienne… Son vaste réseau de tramway permet de découvrir cette ville à la fois classique et moderne où il fait bon vivre. Melbourne présente de nombreuses architectures victoriennes et contemporaines. Son centre est très animé autour de Federation Square, Flinders Street Station, Queen Victoria Market, Ftzroy Gardens. La ville offre des musées dont le musée de l’immigration qui est une excellente introduction sur l’histoire du Victoria et les différentes périodes de colonisation qui ont permis à Melbourne et sa région de devenir ce qu’elle est aujourd’hui. Le Melbourne Park accueille en janvier l’Open d’Australie, un des quatre tournois du Grand Chelem de tennis. La National Gallery of Victoria héberge des collections d’art classique et contemporain. Le quartier des docks ou Docklands récemment réaménagé détient de nombreux restaurants de qualité.

4 – Brisbane

Brisbane s’étend sur une plaine humide bordée de collines à environ 950 kilomètres au nord de Sydney, sur le fleuve Brisbane. Au mont Coot-Tha à quelques kilomètres du centre-ville, se trouve une plate-forme panoramique, un planétarium et des jardins botaniques. Troisième ville d’Australie, Sydney compte avec sa périphérie environ 2 360 300 habitants. La ville jouit d’un climat très agréable toute l’année. C’est l’une des villes les plus importantes et les plus attractives d’Australie. La capitale du Queensland offre à la fois les avantages d’une grande ville et l’attrait d’un environnement tropical verdoyant. Le quartier central de Brisbane, le central business district, dont la Queen Street Mall est la rue la plus connue, constitue un espace piéton avec de nombreux centres commerciaux. Le quartier de Fortitude Valley situé au nord, est très animé avec sa rue piétonne de Brunswick Street Mall jalonnée de boutiques et cafés. Le quartier abrite notamment le Chinatown de Brisbane et possède de nombreux restaurants, cafés et boites de nuit. En traversant le Victoria Bridge, on se retrouve à South Brisbane connu surtout par South Bank Parklands, un endroit très populaire dédié aux loisirs avec ses espaces verts, ses aires de jeux, ses cafés et ses restaurants. On y trouve également Streets Beach, un lagon artificiel entouré d’une plage de sable fin très apprécié les jours de grosse chaleur. Les City Botanic Gardens au sud du centre-ville et le Roma Street Parkland au nord du centre-ville sont des parcs très prisés des habitants de Brisbane pour pique-niquer, faire son jogging ou se promener. Sur la rive sud on trouve plusieurs centres culturels comme la plus vaste galerie d’Art Moderne d’Australie, surnommée The Goma, la Queensland Art Gallery et le Queensland Museum.

5 – Perth

Perth située au sud-ouest de la côte occidentale de l’Australie, sur les rives du fleuve Swan est la capitale de l’État d’Australie Occidentale. Sa population est supérieure à 2 millions d’habitants, ce qui en fait la quatrième ville du pays. La ville fondée en 1829 par les colons britanniques, concentre un pourcentage important d’immigrants, essentiellement d’origine européenne. C’est la métropole la plus isolée de la planète, la ville la plus proche Adélaïde se situant à 2 104 km. Perth est une ville très agréable qui bénéficie d’un climat méditerranéen avec des étés chauds et secs et des hivers doux et humides. Le Perth Cultural Centre vous propose de découvrir une riche collection d’art aborigène, ainsi que des œuvres provenant d’Australie, de la région Asie Pacifique et d’Europe. Kings Park étendu sur 4 km² à l’ouest de Perth, permet d’observer la faune et la flore. Ce parc offre une superbe vue sur la ville et le fleuve Swan. L’Aquarium of Western Australia vous invite à assister aux repas des dauphins et à toucher les raies.

6 – Great Océan Road

La Great Océan Road longe la côte de l’État de Victoria sur 243 km, située sur la côte sud-est de l’Australie entre Torquay et Allansford. Cette route, a été construite entre 1919 et 1932 par des soldats fraîchement rentrés de la première guerre mondiale. Ses superbes paysages composés de falaises et autres formations rocheuses en ont fait un haut lieu touristique. Cette route permet d’accéder à des spots de surf de renommée mondiale, tels que la plage de Torkay, Bells Beach. Elle dévoile de magnifiques vues telles que le Loch Ard Gorge, le détroit de Bass, le London Arch, et le fameux Douze Apôtres. Cette magnifique région offre de nombreux autres spectacles : villages de pêcheurs, baleines en pleine migration, épaves, plages de sable doré, forêts tropicales et parcs nationaux.

7 – Grande Barrière de Corail

La Grande barrière de Corail avec ses 345 000 kilomètres carrés de surface (plus grand que la moitié de la France) s’étend sur 2 000 km des côtes du nord-est de l’Australie et constitue le plus grand récif corallien du monde. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1981. Cet immense parc naturel marin représente l’un des écosystèmes naturels les plus riches et les plus complexes de la terre, mais aussi fragile et qu’il faut protéger. La Grande Barrière forme en réalité une succession de 2 600 récifs où s’abritent quelques 400 variétés de coraux, 1 500 espèces de poissons, 4 000 espèces de mollusques ainsi qu’une grande diversité de vers marins, de crustacés, d’éponges, d’anémones… Le lagon entre les parois externes du récif et le continent est aussi parsemé de petits récifs, îles et îlots coralliens. Le corail peut atteindre 500 m d’épaisseur. Les adeptes de la plongée avec masque, palmes et tuba peuvent découvrir ce fabuleux jardin corallien.

8 – Alice Springs

Alice Springs, petite ville moderne de 28 000 habitants se situe dans le territoire du nord de l’Australie, au cœur des terres, en plein désert. Cette bourgade doit sa naissance au télégraphe. En effet, l’administration qui cherchait à établir un relais dans le désert, retint ce site en raison de la présence d’un point d’eau dans le lit asséché de la Told. Cette rivière doit son nom à Charles Told, administrateur du télégraphe à Adélaide ; sa femme se prénommant Alice, la station télégraphique bâtie en 1871, reçu le nom d’Alice Springs, les « sources d’Alice ». Elle est également l’un des deux bouts de l’autoroute où circulent les énormes « Road Train ». Les aborigènes représentent 17 % de la population de la ville.

A visiter l’historique station télégraphique datant de 1872 et près du centre les jardins Olive Pink Botanic présentant des animaux locaux tels que les wallabies et plus de 250 espèces de plantes. Alice Springs abrite plusieurs galeries d’art qui proposent des œuvres des peuples du désert central et occidental, y compris les peintures par points « dot paintings » typiques de la région du « coeur rouge ».

9 – Le parc national de Kakadu

Le parc national de Kakadu est situé dans le territoire du nord et doit sa renommée à ses peintures aborigènes vieilles de plus de 20 000 ans, ainsi que pour la multitude d’espèces animales typiques que l’on y rencontre. Le parc national de Kakadu renferme plus de 60 mammifères, plus de 280 espèces d’oiseaux, 55 de poissons d’eau douce, des milliers d’espèces d’insectes, des reptiles… Le parc est inscrit au patrimoine mondial depuis 1981. De plus, il réunit à lui seul l’ensemble des paysages australiens à l’exception des zones arides. Le parc national de Kakadu possède des mines d’uranium qui produisent 10 % des réserves mondiales. Ce parc offre une grande diversité de paysages : forêt tropicale luxuriante, savane, marécages, canyons, gorges, trous d’eau, cascades dont Jim Jim Falls (haute de 200 mètres) et Twin Falls sont les plus impressionnantes.

10 – Uluru

Uluru appelé également Ayers Rock se situe au cœur de l’outback australien à 440 km d’Alice Springs. Cette formation rocheuse posée au milieu du désert, d’une circonférence de 9 kilomètres et d’une hauteur de 348 mètres est considérée comme la plus grosse du monde. On pourrait la comparer à un « iceberg » car on estime que les deux tiers de ce prodigieux monolithe sont enfouis sous le sable. Pour les Aborigènes Loritja et Pitjanjatjara, Ayers Rock est un site sacré connu dans leur langue sous le nom d’Uluru (lieu de réunion). Il y a quelques milliers d’années, leurs ancêtres avaient couvert les parois de ses grottes de peintures. De nombreuses légendes aborigènes, pourtant issues de tribus différentes, se rejoignent dans ce lieu. Ayers Rock est classé au patrimoine mondial de l’Unesco au travers du parc national d’Uluru-Kata Tjuta dont il est l’une des formations emblématiques.

11 – Baie Shark

La baie Shark se situe à l’extrémité ouest du continent australien, à environ 800 kilomètres au nord de Perth au point le plus à l’ouest de l’Australie. La baie Shark, avec ses îles et les terres qui l’entourent, couvre une large zone de quelques 2,2 millions d’ha et possède trois caractéristiques naturelles exceptionnelles : ses vastes herbiers marins, les plus étendus (4 800 km²) et les plus riches du monde, sa population de dugongs, ou « vaches marines », et ses stromatolites, colonies d’algues qui édifient des monticules et sont parmi les plus anciennes formes de vie sur terre. La baie Shark abrite en outre cinq espèces de mammifères menacées. C’est à ce titre que La baie Shark fait partie des lieux inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991. Cette zone protégée comprend en outre de nombreuses réserves et parcs marins qui héberge une multitude d’espèces animales telles que : dauphins, vaches de mer, raies, requins… (on compte pas moins de 323 espèces de poissons) ainsi que 230 espèces d’oiseaux.

12 – La barrière de corail de Ningaloo Reef

Située sur la côte ouest à 1 200 km au nord de Perth et s’étend sur près de 300 km. Outre les baleines à bosse, les tortues, les raies manta et toutes sortes d’espèces de poissons, c’est le seul endroit où l’on retrouve des requins baleines, le plus grand poisson du monde. C’est un véritable paradis pour les amateurs de plongée, que vous préféreriez plonger dans les profondeurs marines ou seulement observer les poissons à la surface avec masque et tuba. Possibilité d’explorer la biodiversité avec des spectaculaires formations de corail, anémones, variétés de requins, tortues, poissons clown, anguilles, raies et bien plus encore.

13 – Kangaroo Island

L’île Kangourou est située au sud de l’Australie Méridionale, à 100 km au sud-sud-ouest d’Adélaïde. Avec une superficie de 4 405 km² c’est la troisième plus grande île d’Australie. Elle possède 509 km de littoral et le tiers de l’île est classé dans un parc national et des zones protégées. Souvent surnommée « les petites Galapagos australiennes », c’est un îlot de terre intacte protégé par d’impressionnantes formations rocheuses déchiquetées par les assauts de l’océan. Une île sauvage avec une population humaine de 5 mille âmes hédonistes largement dépassée par celles des animaux de mer, des terres et des airs (koalas, baleines, lézards géants, rapaces et lions de mer) et bien sûr des kangourous partout. A découvrir le magnifique Parc National de Flinders Chase, l’une des étendues sauvages les plus diversifiées d’Australie qui offre aussi bien des sites naturels qu’historiques. Parmi les sites populaires, ne pas manquer pas les Remarkable Rocks sculptés par le vent ou l’Admirals Arch qui s’étire au-dessus du puissant océan qui le sculpta. Celle-ci héberge une colonie d’otaries à fourrure de Nouvelle-Zélande.

14 – Whitsunday

L’Archipel de Whitsunday se trouve à une dizaine de kilomètres au large des côtes du Queensland, au cœur de la Grande barrière de Corail à quelques 900 kilomètres au Nord de Brisbane. L’archipel des Whitsundays est composé de 74 îles, dont 17 seulement sont habitées. La plupart font partie du Parc national des îles Whitsunday et de zones protégées. Si quelques-unes des 74 îles de cet archipel abritent des villages et des stations balnéaires, elles sont pour la plupart restées vierges et inhabitées. Ce groupe d’îles posé sur une mer turquoise offre les plages de sable blanc les plus célèbres du nord de l’Australie dans un cadre tropical idyllique. L’île Whitsunday est la plus grande île de l’archipel et doit sa célébrité grâce à sa plage de Whitehaven considérée comme étant l’une des plus belles plages du monde avec son sable si blanc qu’il semble irréel, et les nuances de bleu de son eau limpide. Ici, la Grande barrière de Corail protège les îles des fortes houles et en font un endroit idéal pour faire de la plongée avec masque et tuba, de la voile, ou se baigner dans des criques retirées.

Donner son avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vote*