Taper « Entrer » pour chercher, ou ESC pour fermer

Oman

Histoire et situation.

Oman est un pays du Moyen-Orient, situé au sud de la péninsule d’Arabie, sur les bords du golfe d’Oman et de la mer d’Arabie. Comptant 4 613 241 habitants lors du recensement de 2017.

Monarchie indépendante depuis le milieu du XVIIIe siècle, Oman est gouverné par un sultan, Qabus Ibn Saïd depuis 1970. Du XVIIe au XIXe siècle, ce fut une puissance impériale qui disputa au Portugal, puis à l’Angleterre, le contrôle du golfe Persique, de l’océan Indien et des côtes de l’Inde et de l’Afrique orientale.

Véritable trait d’union entre l’Inde et l’Afrique, Oman est une contrée montagneuse entourée de sable et d’eau. Oman possède 3 165 km de côtes donnant sur la mer d’Oman et la mer d’Arabie. Elles sont bordées de hautes falaises et de côtes rocheuses, ainsi que de sites exceptionnels comme ceux de la péninsule de Musandam surnommée « les fjords d’Arabie », où se nichent de petits villages de pêcheurs.

Des routes de l’encens à celles de l’or noir, l’histoire du sultanat d’Oman est jalonnée d’échanges maritimes et terrestres. Selon la légende, Sindbad le marin aurait vécu vers le Xe siècle à Sohar, un port du Nord omanais.

Attaché à un passé prestigieux dans un milieu naturel préservé, Oman a su garder son identité, ses valeurs et son mode de vie. Si le nord du pays (Moussandam, Bâtinah) est proche de la culture des pays du Golfe, les villes portuaires (Sour, Mirbat) portent l’empreinte des échanges avec l’Afrique de l’Est, comme en témoignent les kumma, les chapeaux brodés de Zanzibar.

On note aussi dans la nourriture et l’habillement des influences indiennes, en particulier à Mascate et dans les maisons sur la corniche de Mouttrah.

Le climat humide du Dhofar (le Sud) proche du Yémen, favorise la culture des cocoteraies, des bananeraies et des fruits tropicaux que l’on retrouve dans la cuisine locale.

Deux mots caractérisent le paysage omanais : djebel (chaîne de montagne) et wadi (lit de rivière) :
– à l’ouest de Mascate, le djebel Akhdar voit se succéder canyons, falaises, villages de montagne fortifiés et oasis (Hamz) ;
– à l’est, le djebel Hajar (oriental) fait alterner canyons très profonds et palmeraies ; au fond des canyons, le lit de la rivière est parsemé de points d’eau, tel le wadi Bani Auf.

préparer son voyage en Oman

Préparer son voyage à Oman.

Formalités et informations pratiques avant de partir à Oman

Bon à savoir :

Formalités et visa : Passeport valide 6 mois après le retour et visa.

Langue(s) : L’arabe.

Devise : Le rial omanais (1 € = 0,4 OMR).

Santé : Pas de vaccin obligatoire. S’assurer que les vaccinations courantes sont à jour.

Décalage horaire : + 3 h en hiver, + 2 h en été.

Électricité : 220 V. Prévoir un adaptateur universel.

Religions : Musulmans majoritairement.

Climat : Climat subtropical aride avec 2 saisons : l’hiver de novembre à mars où les températures sont plus agréables, et l’été d’avril à octobre avec de fortes chaleurs. Il fait chaud tout au long de l’année, les températures minimales descendent à 23 °. La période idéale pour un voyage à Oman se situe entre novembre et mars pour profiter des températures les plus clémentes.

Capitale : Mascate.

Superficie : 309 500 km2

Population : 4 700 000

Où se trouve Oman ?

Nos circuits en Oman.